- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

Côte d’Ivoire/ Des projets novateurs pour consolider la volonté de bâtir un hub touristique

Abidjan, 21 avr 2017 – (AIP)- Des projets novateurs, dont neuf sont identifiés comme étant des projets phares, ont été présentés, jeudi, à Abidjan, à l’occasion d’une conférence du ministre ivoirien du tourisme, Siandou Fofana, s’exprimant dans le cadre du cycle des rencontres du Club Afrique développement du groupe Attijariwafa bank sur le thème « Les opportunités d’investissement dans le secteur du tourisme ».

Il s’agit de constructions d’un parc animalier à Jacqueville, d’un parc d’attraction d’aérocité, de parcs aquatiques à Assinie et Bingerville, de villas d’hôtes dans chaque chef-lieu de région, de l’aménagement du littoral de Port Bouet sur 10 km, de constructions d’une ville nouvelle à Sassandra, de relais paillotes à Jacqueville et dans chaque chef-lieu de région, d’un palace ainsi que d’infrastructures hôtelières sur le littoral Sud-ouest, à Assinie, Grand lahou, San pedro, Sassandra et Tabou.
Ces projets, selon Siandou Fofana, sont inscrits dans la vision du ministère du Tourisme « qui s’accompagne de l’ensemble des projets de développement routier, énergétique, hydraulique… » à l’agenda du programme national de développement (PND) 2016-2020.
« (…), nous avons besoin de l’ensemble de ces activités et l’ensemble de tous ces secteurs pour que le tourisme se porte davantage mieux. L’ensemble de ces projets participeront à la transformation du cadre de vie et l’environnement touristique s’en trouvera bonifié par toutes ces actions », a assuré le ministre du Tourisme, exhortant les opérateurs économiques, « c’est le lieu où il faut être, et c’est le moment d’y être pour que vos investissements d’aujourd’hui constituent véritablement les paris de demain».
« Notre vision à l’horizon 2020 est de faire du tourisme ivoirien le 3ème pôle économique de notre pays avec la prévision d’une population cible de cinq millions de visiteurs par an. Nous nous devons donc de bâtir une véritable industrie touristique et hôtelière à partir des potentialités existantes », a-t-il traduit, non sans rassurer que « lors du séminaire gouvernemental, le gouvernement a admis qu’il existe désormais en Côte d’ivoire une volonté de bâtir une économie touristique et hôtelière. Le gouvernement s’engage à accompagner cette vision ».
Siandou Fofana a donc lancé « un appel à tous pour que nous allions vers cette opportunité qui nous est offerte, en vue de profiter des variétés de paysages et d’autres pans de la diversité culturelle, à savoir les traditions, nos âmes, nos artisanats, le patrimoine historique et les habitats typiques dont la ville de Grand Bassam. C’est autant d’atouts pour la promotion du tourisme balnéaire, le tourisme culturel et l’éco-tourisme. Ces atouts doivent être mis en valeur par des aménagements conséquents pour devenir de véritables produits d’appels touristiques capables d’attirer les visiteurs nationaux et régionaux ».
Le club Afrique développement a pour vocation d’être une plateforme de services à valeur ajoutée, un initiateur de débats et de rencontres d’affaires au service des dirigeants d’entreprises et décideurs africains ainsi qu’une force de propositions pour une meilleure intégration africaine et un bon environnement des affaires en Afrique.
(AIP)
ask