- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

Le Manuel de gestion des inves-tissements publics vulgarisés à Allada

Allada, 18 Juil. (ABP) –Le secrétaire général du département de l’Atlantique, Robert Hounsou, a présidé vendredi à la salle de conférence de la préfecture d’Allada, les travaux de dissémination et de vulgarisation du Manuel de gestion des investissements publics qui a réuni les personnels des structures dé-concentrées et décentralisées des communes du départe-ment de l’Atlantique.L’un des objectifs de cet atelier organisé par le Ministère du plan et du développement à travers la Direction générale de programmation et du suivi des investissements publics (DGPSIP), est de faire connaître aux acteurs déconcentrés et décentralisés, les outils, mécanismes et produits de la pro-grammation, du suivi et de l’évaluation des projets et pro-grammes de développement.Le Directeur départemental du plan et du développement de l’Atlantique et du Littoral, Marcellin Zohoun, a mis un accent particulier sur la notion de gestion des investissements pu-blics qui englobe la planification, la programmation, l’exécu-tion, le suivi, l’évaluation et la maintenance des investisse-ments publics.Plateau/Santé 96 cas confirmés au COVID-19 enregistrés dans le PlateauPobè, 18 juil. (ABP) –Le direc-teur départemental de la santé du Plateau, Hippocrate Fatembo, présentant la situation du Coronavirus dans le département à la conférence administrative départementale, a annoncé mer-credi que 96 cas confirmés au COVI-19 sont enregistrés dans le Plateau.Selon le directeur départemental de la santé (DDS) du Pla-teau, Hippocrate Fatembo, la situation n’est pas du tout alar-mante mais préoccupante. Puisque, souligne-t-il, il s’agit des personnes qui sont contaminées par le virus mais qui sont sous traitement.Sur les 96 cas confirmés au moins 50 sont déjà guéris et sortis. « Le reste est sous traitement », a –t-il indiqué.Abordant le dispositif de surveillance mis en place pour con-trer le virus dans le département, le DDS a notifié que la cou-verture géographique est assurée par toutes les formations sanitaires publiques, les deux hôpitaux de zone du Plateau et huit cliniques privées.« Cinq sites de tri et de dépistage sont aussi disponibles dans le département et par commune où tout individu désireux de le dépistage peut s’y rendre pour pouvoir faire le dépistage », a fait savoir M. Fatembo. Les postes de surveillance sanitaire d’Il-lara dans la commune de Kétou et d’Igolo dans la commune d’Ifangni ont également la capacité de prise en charge.Il a par ailleurs, fait remarquer qu’au-delà du dépistage, ce qui est important c’est le respect des mesures barrière. A cet effet, il a rassuré des dispositions prises par la plateforme départe-mentale que préside le préfet du département en vue de la sen-sibilisation communautaire et du respect strict des mesures sur-tout le port de masque en tout lieu, le lavage systématique et régulier des mains et la distanciation physique.Le préfet Daniel Valère Sètonnougbo a souhaité que chacun des directeurs départementaux joue sa partition afin de contribuer à la sensibilisation cette pandémie dans le département du Pla-teau.ABP/ID/MSLeader de l’information des Régions Tel: 21312655 / 97333207 / 9462098301 BP 72 Cotonou -Email: infos@agencebeninpresse.infoSite web: www.agencebeninpresse.infoCovid-19 : Point au Bénin à la date du 17 juillet 2020Les performances enregistrées dans maints domaines, a-t-il préci-sé, sont les fruits des réformes engagées par le gouvernement, dans le sens de la bonne gouvernance.Quant au coordonnateur du Projet d’appui à la gestion des inves-tissements publics et à la gouvernance, Alphonse Akpamoli, « ce manuel est un document à portée de main qu’il faut utiliser dans le domaine de la bonne gouvernance » en matière de la gestion des investissements publics.Pour le secrétaire général du département de l’Atlantique, Robert Hounsou, le manuel porteur de réformes retrace le processus de mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement (PAG 2016-2021), notamment en son premier pilier intitulé ‘’Consolider la démocratie, l’État de droit et la bonne gouvernance’’, et le se-cond axe dédié à l’amélioration de la bonne gouvernance. Ce do-cument, souligné M. Hounsou, va mettre fin aux insuffisances ac-tuelles relevées dans la présentation des différents produits issus de la gestion des projets et programmes de développement.Le communicateur, Dominique Ogoundélé, a, à cette occasion, entretenu les participants sur le manuel et le rôle des acteurs dé-cliné en des outils.Après la synthèse des travaux, les participants ont formulé des recommandations à l’endroit du ministère du plan et du dévelop-pement