- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

Kindia : Les victimes du barrage Souapiti perçoivent leur prime d’indemnité

Kindia, 21 Août (AGP)-Les populations de plus d’une quinzaine de villages recasées dans la cité de Kinfaya située dans la sous-préfecture de Bangouya, impactées par le projet du barrage hydro-électrique de Souapiti continuent de percevoir leur prime d’indemnité. Pour bien réussir cette mission, un programme a été établi par la commission en charge des indemnisations.

Les victimes ont tout d’abord reçu leur dotation en riz,  avant de recevoir des sommes d’argent, rapporte notre correspondant qui s’est rendu sur les lieux.

Les personnes impactées par le projet du barrage hydro-électrique de Souapiti dans la sous-préfecture de Bangouya ont reçu à tour de rôle leur prime d’indemnité ce, conformément au protocole établi par le projet.

Certains pensaient que le projet n’honorerait ses engagements, ce qui n’est pas de l’avis du sous-préfet de Bangouya, Ousmane Adjib Touré.

« Moi je m’inscris en faux contre ces propos parce que tout s’est passé devant moi. D’abord les arbres fruitiers au départ j’avais assisté au payement des arbres fruitiers des gens déplacés de Kinfaya, cela s’est passé sous mes yeux.  Maintenant on continue de payer toujours, cette fois ce sont les cuisines, les poulaillers et les fondations, c’est ce qui est payé maintenant comme vous-même pouvez le constater. La population a répondu massivement mais on les repartit en deux groupes compte tenu de la pléthore. Tout se passe bien pour le moment.  Le premier groupe composé de 7 villages sera payé aujourd’hui (jeudi 20 août 2020), demain les autres seront payés »,  a-t-il précisé.

Ibrahim Sylla, chef de la jeunesse du secteur de Kinfaya témoigne : « tout se passe bien nous continuons à percevoir nos primes et nous avons aussi pris des dispositions pour ne pas qu’il y ait de la pagaille. Chaque secteur doit venir avec deux personnes de son village qui vont les représenter et se charger aussi de la discipline pour que tout se passe bien », a-t-il témoigné.

Pour Mamadouba Bangoura, président du district de Kinfaya, c’est grâce au projet que leur secteur a connu un peu le développement : « Nous avons une mosquée, un forage et une école ici, vraiment nous sommes contents et nous voudrions que le projet continue dans cette lancée ».

Avec l’ouverture des vannes du barrage hydro électrique de Souapiti, l’ancienne route n’est plus praticable, un nouvel itinéraire a été établi et est actuellement en train d’être aménagé pour désenclaver les villages impactés par le projet de Souapiti