- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

Fin des travaux de l’atelier sur la revisitation du cadre et des structures du ministère de la Formation professionnelle

Kinshasa, 1er sept. 2020 (ACP) Le ministre de la Formation professionnelle, arts et métiers, John Ntumba, a clôturé, mardi, à Kinshasa, les travaux de l’atelier  sur la revisitation du cadre et des structures organiques du secrétariat général et de l’inspection générale de son ministère.

Le ministre a rendu un hommage mérité au le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour sa vision, fondée sur le maxime « Le peuple d’abord », de doter le pays de la main-d’œuvre qualifiée indispensable pour sa croissance, son développement intégral et son émergence en vue de matérialiser cette noble vision qui accorde une attention soutenue au bon fonctionnement de ce ministère.

Il a exprimé sa satisfaction pour les résultats obtenus à l’issue de ces assises menées par des experts de son ministère et ceux de la Fonction publique qui, au sein d’une commission mixte ont pu produire dans un temps raisonnable les conclusions de cet atelier qui clarifient les rôles des uns et des autres, précisant que ces deux projets prennent en compte les innovations intervenues dans le secteur de son ministère en organisant entre autre la mise en œuvre des recommandations du 1er Forum national de la Formation professionnelle (FONAFOP).

Il s’agit notamment, a-t-il rappeler, de l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie spécifique de la formation professionnelle accompagné d’un plan d’action pour la RDC adossée à la politique nationale de l’emploi et de la formation professionnelle, du plaidoyer auprès du secteur privé, des bailleurs des fonds et des partenaires techniques et financiers pour le financement du sous secteur, de la mise en place d’un mécanisme de veille et d’anticipation sur les besoins en compétence et en métiers y afférents, etc.

Le ministre John Ntumba a relevé le fait que la mise en œuvre harmonieuse et efficiente de ces deux cadres organiques permettra à son ministère de décoller et de remplir convenablement ses missions. Aussi, une feuille de route assignera à chaque service les résultats phares à atteindre à l’issue de chaque trimestre. Car, aucune structure étatique, aucune institution étatique ne peut se prévaloir de jouer pleinement son rôle pour le bien de la nation sans une administration efficace.

En définitive, a-t-il souligné, il est évident que sans la participation de tous les acteurs clés en commençant par les agents et fonctionnaires de son ministère, premiers acteurs et bénéficiaires de cette revisitation, administration ne saura surmonter les défis énormes auxquels elle fait encore face, a-t-il conclu.

Pour sa part, la ministre de la Fonction publique, Yolande Ebongo, a salué l’élan patriotique des experts de son ministère qui ont accompagné la production de cet outil de travail au sein du ministère de la Formation professionnelle arts et métiers, ce qui sera officialisé par un arrêté d’agrément.

Les structures définies détermineront sans doute clairement les principales articulations du travail entre les unités organisationnelles et en classifieront les relations fonctionnelles entre elles et les mécanismes de collaboration et de coordination assurant la cohérence au sein de l’entité, a-t-elle souligné .