- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

Gabon/Octobre Rose: L’OPRAG s’engage dans la lutte contre le cancer

Libreville, 1er Octobre (AGP) – L’Office des Ports et Rades du Gabon (OPRAG), a donné le coup d’envoi de la 7ème édition de la Campagne de sensibilisation et de dépistage des cancers féminins en zone portuaire, ce jeudi 1 octobre 2020, en partenariat avec le ministère de la Santé et la Fondation Sylvia Bongo Ondimba (FSBO).

Le Gabon a célébré ce jeudi 1er Octobre, la Journée internationale de la lutte contre les cancers féminins, notamment ceux du sein et du col de l’utérus. À l’OPRAG (Office des ports et rades du Gabon) le mois d’octobre est désormais consacré à la lutte contre les cancers féminins. Car, l’autorité portuaire a dédié cinq «jeudi rose» à la lutte contre le cancer féminin.

Sous le thème : «Fais-le aussi pour ceux que tu aimes», le Directeur général de l’OPRAG, Apollinaire Alassa, a encouragé la femme à se faire dépister en zone portuaire. «L’OPRAG par ma voix, soucieux du bien-être des populations gabonaises en général et des femmes en particulier, s’associe à cette dynamique sociale pour contribuer efficacement à la lutte contre les cancers du sein et du col de l’utérus dans notre pays», a-t-il dit.

La cible de cette vaste campagne de sensibilisation et de dépistage est directement la place portuaire. Il s’agit des femmes travaillant à GPM (Gabon Port Management); la Douane; l’Oprag, et celles vivant dans les environs. Pour cause de Coronavirus, les dépistages se feront uniquement les jeudis. Raison pour laquelle ces jeudis ont été nommés «Jeudi rose». En effet, environ 350 femmes sont attendues dans les sites de dépistages de la zone portuaire. La sensibilisation quant à elle se fera dans le respect de mesures barrières, donc dans les bureaux.

Pour finir, le Directeur de l’Oprag a encouragé chaque opérateur économique de la place portuaire à s’investir dans la lutte contre les cancers sous toutes ses formes. Avant de saluer les efforts que mène la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la lutte qu’elle mène depuis des années à ce sujet.

L’autorité portuaire organise cette journée depuis quatre années consécutives. Elle s’engage dans ce combat afin d’aider les couches les plus vulnérables, et l’organisation de cette journée est la matérialisation de cette volonté.