- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

Prix Nobel de la Paix 2020 : C’est la preuve de « la reconnaissance du travail du personnel du PAM », selon le Directeur de PAM Niger

NIAMEY, 12 oct (ANP) – Le Représentant Résident et Directeur Pays du Programme Alimentaire Mondiale (PAM) au Niger, M. Sory Ouane, a animé, ce lundi 12 octobre à Niamey, une conférence de presse relative à l’attribution du Prix Nobel de la Paix 2020 à cette Institution de l’ONU chargée de lutter contre la faim dans le monde.

A l’entame de ses propos, M. Sory Ouane a déclaré que l’organisation onusienne est profondément honorée par cette distinction mondiale « qui n’est rien d’autre que la reconnaissance du travail du personnel du PAM qui, le plus souvent, met sa propre vie en danger pour apporter une assistance alimentaire vitale à plus de 100 millions d’enfants, de femmes et d’hommes à travers le monde ».

L’attribution du Prix Nobel de la Paix 2020 au PAM replace la lutte contre la faim au centre de l’attention mondiale et « met donc plus en lumière le besoin d’assistance de ces 800 millions de personnes qui se couchent le soir le ventre vide », a poursuivi le Représentant Resident de PAM au Niger.

Il a par ailleurs annoncé que cette distinction célèbre, pour le Niger, le partenariat grâce auquel le PAM se trouve « aujourd’hui sur le toit du monde », soulignant que le gouvernement du Niger « a non seulement mis les questions de sécurité alimentaire et nutritionnelle au cœur de ses objectifs stratégiques de développement, mais également crée des conditions pour un accompagnement harmonieux de ses partenaires dont le PAM ».

Présent au Niger depuis 1968, le PAM accompagne le Gouvernement nigérien dans ses efforts pour lutter contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition. Il investit et accompagne les efforts du Gouvernement dans la prévention à la réponse aux urgences, ceci avec le Dispositif National de Prévention et le ministère de l’Action Humanitaire.

Pour l’année 2020, qui a été particulièrement difficile pour le Niger avec la pandémie de la Covid-19 et les inondations massives, le PAM « a planifié l’assistance pour plus de 2,6 millions de personnes et a atteint, depuis le début de l’année, environ 2 millions de personnes parmi les populations les plus vulnérables, les déplacés internes et les réfugiés », a informé M. Ouane.

Le choix du PAM au Prix Nobel de Paix 2020 est justifié « pour ses efforts de lutte contre la faim, pour sa contribution à l’amélioration des conditions de paix dans les zones touchées par les conflits et pour avoir joué un rôle moteur dans les efforts visant à empêcher l’utilisation de la faim comme arme de guerre et de conflit », note-t-on.