- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

ELIMINER LES CÉCITÉS ÉVITABLES, OBJECTIF PRIMORDIAL (OFFICIEL)

Dakar, 10 nov (APS) – Le Sénégal s’est fixé pour objectif d’éliminer les cécités évitables dont la prévalence est de 1,42 %, a indiqué mardi le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Alphonse Ousmane Thiaw.

« Au Sénégal, la cécité et les déficiences visuelles sont des problèmes majeurs de santé de par leur ampleur et leur gravité », a-t-il rappelé, à l’occasion d’une cérémonie de réception de matériel médical destiné aux unités de soins oculaires, au siège du ministère de la Santé.

Avec une prévalence de 1,42%, « on dénombrait près de 165.000 aveugles et plus de 55.000 malvoyants », a indiqué M. Thiaw.

Le don de matériel destiné aux unités de soins oculaires, d’une valeur de 42 millions de francs CFA, est offert par l’Organisation non gouvernementale « Sightsavers », dans le cadre de la mise en oeuvre du Programme national de promotion de la santé oculaire.

Avec « 72 centres de soins oculaires, chaque région présente une unité de chirurgie de la cataracte et des unités simples de soins dans les différents centres de santé », a indiqué le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l’Action sociale.

La directrice régionale de Sightsavers, Fatoumata Diouf Diallo, relève que « les pays en développement sont de nos jours confrontés aux défis liés à la transition épidémiologique ».

Selon elle, la santé oculaire « n’y fait pas une exception’’, d’autant que les dernières statistiques publiées par l’agence internationale pour la prévention de la cécité en 2017 font état de 253 millions de handicapés visuels, « dont 53% de femmes ».

« Cette prévalence de 1,42 % serait construite autour des causes dominantes que sont la cataracte, le trachome, les cécités d’origine cornéenne, le glaucome. Cependant, 75% des cas de cécité peuvent être évités ou traités en agissant sur les principales causes que sont entre autres les vices réfraction et la cataracte », a-t-elle noté.

Ces équipements en soins oculaires et consommables COVID-19 sont destinés aux districts sanitaires de Koumpentoum, Kédougou, Louga, Kaffrine, Ziguinchor, Bambey, Linguère, Bignona, Sokone, Nioro, Goudomp, Gossas, Malem Hodar, Kébémer, Koungheul et Fatick.

Les consommables COVID-19 sont destinés aux régions médicales de Dakar, Diourbel, Louga, Sédhiou, Tambacounda et Thiès.

Alphonse Ousmane Thiaw a exhorté les acteurs au niveau déconcentré à une utilisation efficiente de ces équipements, en ayant une attention toute particulière sur la maintenance et le réapprovisionnement en intrants afin d’éviter la rupture d’offres de services.