- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

La société civile salue les efforts de l’État dans la mise en œuvre de la CDE

Abidjan, 20 nov 2020 (AIP)- Le forum des organisations non gouvernementales et associations d’aide à l’enfance en difficulté a salué, jeudi 19 novembre 2020, à Abidjan-Plateau, les efforts de l’État dans la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies relatives aux droits de l’enfant  (CDE) en vue d’assurer un mieux être à tous les enfants vivant en Côte d’Ivoire sans distinction aucune.

« La Côte d’Ivoire a ratifié la CDE, un ensemble de droits indépendants, inaliénables et exigibles, depuis le 4 février 1991 et à l’instar de tous les pays l’ayant ratifié, accordé de façon générale, un intérêt considérable à la question de la protection et de la promotion des droits de l’enfant », a indiqué le président de la coalition des organisations et associations  des enfants de Côte d’Ivoire, Albert Kissignan Touré, au nom du Forum des ONG et associations d’aide à l’enfance en difficulté.

D’ailleurs, le comité des droits de l’enfant, par la voix du jeune Albert  Touré, recommande  au gouvernement ivoirien  de sensibiliser les parents et le grand public aux effets néfastes des sévices  corporels sur le bien-être et le développement harmonieux des enfants.

Née en 1989, la Convention des Nations Unies relatives aux droits de l’enfant dont l’objectif est d’attirer l’attention de tous sur les nombreuses injustices perpétrées contre les enfants dans le monde, comprend 54 articles, trois protocoles additionnels et 24 observations générales, a-t-on appris.

(AIP)