- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

LA CONSOLIDATION DES ACQUIS DU PROJET « NEW DEAL » PÉCONISÉE

Dakar, 14 déc (APS) – La ministre de la jeunesse, Néné Fatoumata Tall, a salué lundi, les bons résultats obtenus dans le cadre du projet « New Deal », un pacte communautaire reposant sur un engagement moral entre jeunes et parents pour un objectif « zéro grossesse » chez les jeunes filles.

« C’est dans cette dynamique de consolidation des acquis qu’il faut comprendre les objectifs de cet atelier de restitution du document d’orientation pour la mise à l’échelle », a-t-elle dit dans des propos rapportés dans un communiqué reçu à l’APS.

La même source renseigne que le New Deal consiste en un pacte communautaire qui repose sur un engagement moral entre les jeunes et leurs parents ayant pour objectif ‘’Zéro grossesse’’ au sein des jeunes filles.

« Il s’agit de l’engagement des parents à ne plus marier leurs filles avant 18 ans, alors que ces dernières, à leur tour jurent de ne pas tomber enceintes avant le mariage », explique-t-on dans le communiqué.

Le texte indique que le « New Deal’’ est porté par le Projet Promotion de Jeunes (PPJ), ajoutant que les différents engagements faits par les parents et leurs enfants ont été respectés et de bons résultats ont été réalisés.

Aucun cas de grossesse n’a été enregistré parmi les 8 125 jeunes filles qui ont signé le pacte du ‘’New Deal’’, selon le document.

A ces résultats, ce sont ajoutés d’autres jugés encourageants par la ministre en charge du département de la jeunesse.

Il s’agit de la création de 292 clubs de jeunes filles dans 12 départements du pays, de l’enrôlement de 10 525 jeunes filles signataires du ‘’New Deal’’ et reconnus par leurs communautés, de zéro cas de grossesse enregistré dans les clubs de jeunes filles.

Le communiqué fait également savoir que « 333 jeunes filles ont reçu une formation professionnelle en activités génératrices de revenus en vue de leur autonomisation ».

Un taux de réussite de 100% à l’examen du Brevet de fin d’études moyennes (BFEM), en 2019 a été réalisé par des élèves membres des clubs de jeunes filles des communes de Dabo et de Mampatim, dans la région de Kolda (sud).

« D’excellents résultats ont été aussi enregistrés dans d’autres examens comme celui du Baccalauréat », souligne le texte.

Dans la poursuite du travail pour « une inclusivité du projet », la ministre dit avoir engagé ses équipes et partenaires sur une nouvelle dynamique axée, selon elle sur « une modélisation » du New Deal dans l’optique du passage à l’échelle nationale ».

« Il s’agit également de proposer une stratégie de passage à l’échelle du New Deal, cadre institutionnel, organisationnel, partenarial et financier pour la mise en œuvre du Programme élaboré ainsi que des mécanismes de suivi/évaluation et de documentation des bonnes pratiques », a-t-elle déclaré.