- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

Guinée-Gouvernance : Pr Alpha Condé « Je n’ai pas été élu pour servir la cause d’une élite, mais pour répondre aux aspirations légitimes du peuple de Guinée… »

Conakry, 03 jan. (AGP)-Le président de la République, Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, dans son adresse à la Nation jeudi, 31 décembre 2020, a déclaré qu’il n’a pas été élu pour servir la cause d’une élite, mais pour répondre aux aspirations légitimes du peuple de Guinée répondre qui se résument à une gouvernance plus équitable, judicieuse et vertueuse.

Cette gouvernance, selon le chef de l’Etat, s’articule autour de la justice sociale, de l’égalité des chances, de la culture du mérite et de l’excellence. Ainsi pour la réalisation de cette ambition, Pr Alpha Condé dit être suis prêt à travailler avec tous les guinéens de bonne volonté et animés de bonnes intentions pour la Guinée et les guinéens.

« Nos priorités seront la construction des routes, l’amélioration de la fourniture d’eau. Nous allons accélérer la construction des routes dans les quatre régions ainsi que les pistes rurales. Nous allons renforcer notre agrobusiness à travers les chaines de valeurs. Cela, non seulement pour assurer l’autosuffisance alimentaire, mais aussi la transformation sur place, de la plupart de nos produits. La création de jeunes et femmes entrepreneurs sera aussi au cœur de notre politique d’améliorer le panier de la ménagère, c’est-à-dire le social.

Enfin et surtout gouverner autrement en luttant contre la corruption, le clientélisme, le copinage. Instaurer le respect de l’Etat et des institutions. Nous allons récupérer tous les terrains illégalement vendus ou occupés, ainsi que les bâtiments du contentieux franco-guinéen abusivement et illégalement occupés.», a promis le promoteur de l’idéal « la Guinée Is back.

C’est pourquoi, il envisage d’organiser très bientôt, une conférence de presse pour expliquer et faire comprendre à tous, le « gouverner autrement ». Car les spéculations dans la cité et les manœuvres de toutes sortes de prétendus faiseurs de roi et influenceurs du microcosme n’inspirent pas ses décisions et le laissent indifférent.

AGP/03/01/021 CM