- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

ZIO/ ELEVAGE: LE PLAN OPERATIONNEL DE LUTTE CONTRE LA GRIPPE AVIAIRE  TESTE A TSEVIE

Tsévié, 29 jan. (ATOP) – Un atelier de sensibilisation et de formation a regroupé une cinquantaine d’acteurs, pour tester le plan opérationnel de riposte contre la grippe aviaire, les 27 et 28 janvier à Tsévié.
La rencontre est organisée par le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et du développement rural en partenariat avec la FAO à travers le projet OSRO/GLO/501/USA-Togo.
L’apparition en 2020 en Europe de nouveaux foyers d’influenza hautement pathogène au H5N8 constitue une menace pour le Togo qui importe une bonne quantité des viandes de poulets, d’œufs à couver, de poussins d’un jour et d’aliments pour volailles de cette zone. Cette menace a permis au Togo d’élaborer un nouveau plan opérationnel qui nécessite une sensibilisation et une formation des parties prenantes de la riposte, sous forme de simulation en salle.
La rencontre a pour objectif de préparer les acteurs impliqués dans les phases d’alerte, de préparation et de mise en œuvre d’une riposte en cas de foyers de maladies animales en général et de la grippe aviaire en particulier.
Il s’agit également de tester le plan opérationnel de lutte contre la grippe aviaire, de passer en revue l’éventail des besoins nécessaires et de comprendre la technique de la simulation en salle.
Les participant ont à cet effet suivi une présentation sur la grippe aviaire, passé en revue le plan national de riposte et identifié les rôles des acteurs. Ils ont également évalué les besoins de riposte et mis en œuvre le déroulement de la riposte sous la forme de simulation.
Le directeur de l’Elevage, représentant le ministre de tutelle, Batawi Komla, a souligné que cette rencontre est capitale pour le Togo, car elle fait partie des stratégies de riposte contre la grippe aviaire. Il a expliqué que la prévention est le moyen privilégié adopté par le gouvernement pour lutter contre cette épizootie dans un esprit d’anticipation avant de remercier les partenaires pour leurs appuis dans cette lutte.
Le chargé de programme à la FAO-Togo, Djiwa Oyétoundé s’est félicité de la mobilisation des acteurs, et surtout pour la réaction de l’Etat face à l’apparition en Europe de la nouvelle souche de grippe aviaire. Il a souhaité que l’effort de lutte soit maintenu pour de grandes actions qui permettront de circonscrire des éventuels foyers de grippe aviaire.