- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

LE PDG, UN NOUVEAU PARTI SUR LA SCENE POLITIQUE

Lomé, 1er fév. (ATOP) – La famille des partis politiques s’est agrandie d’un membre. Il s’agit du Parti des Gouverneurs (PDG) dont le congrès constitutif s’est tenu le samedi 30 janvier à Lomé.
Le PDG, nouveau venu sur la scène politique togolaise, se veut un parti dont l’idéologie se démarque des anciens partis au pouvoir et de l’opposition. Il est créé par des croyants de toutes confessions religieuses du pays et de la diaspora, épris de paix, de justice, d’équité et de développement.
Le congrès constitutif a vu la participation des délégués de toutes les régions du pays. Les travaux ont permis d’adopter les statuts et règlement intérieur. Les délégués ont également élu les membres du bureau et mis en place les différents organes de l’administration du parti au niveau national et de la diaspora.
Le bureau national est composé de 13 membres dirigés par le rév. Dr. Cyrus Badabadi. Il a pour mission d’œuvrer à l’implantation du parti sur tout le territoire national et au niveau de la diaspora. Les dirigeants devront également promouvoir les valeurs fars du parti axées sur la lutte contre l’impunité, la gabegie et la mauvaise gouvernance.
Le président national a indiqué que son parti est une alternative face à l’ancienne classe politique tournée vers des querelles de personnes au détriment du développement du pays. Le rév. Dr Badabadi a demandé au peuple togolais d’avoir espoir en un Togo plus démocratique et prospère, se calquant sur la promotion de l’emploi des jeunes, des libertés publiques ; la gouvernance axée sur les résultats et le développement du pays. Mettant en avant les valeurs de la paix et de la solidarité, il a appelé l’ensemble du peuple togolais à une mobilisation pour gagner la bataille de la vraie démocratisation du pays.
Le président du comité d’organisation du congrès et vice-président du parti, Dotsèvi Biova s’est félicité de l’aboutissement de ce projet qui permet aux religieux et aux croyants de participer au débat politique pour apporter des solutions idoines aux problèmes du Togo. Il a exhorté tous ceux qui partagent la vision du PDG à y adhérer pour participer à la lutte pour le développement du pays.
D’autres intervenants, notamment les représentants des diasporas, américaine et européenne ont signifié que l’heure est arrivée de combattre les injustices et la mauvaise gouvernance pour construire un Togo prospère.