- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

3.052,0 milliards FC réservés aux dépenses des équipements en 2021

Kinshasa, 02 Février 2021(ACP)- La Loi de Finances de l’exercice 2021 accorde 22,5% du Budget général aux dépenses liées aux équipements pour le bon fonctionnement des services publics, dont 3.052,0 milliards de CDF ont été alloués par le gouvernement de la République démocratique du Congo(RDC), indique une copie de cette loi reçue mardi à l’ACP.

Selon la source, cette allocation vise l’amélioration de la qualité du travail dans l’administration publique et dans les autres services de l’État.

Il s’observe dans le budget 2021 une régression de 5,9% par rapport aux prévisions des dépenses pour cette rubrique « équipement » dans la loi des Finances 2020.

Par rapport à l’année dernière, le gouvernement avait arrêté un montant de 3.244,3 milliards de CDF pour l’acquisition des équipements. L’annonce du premier cas du coronavirus en République démocratique du Congo en date du 10 mars 2020 a montré les limites du gouvernement en matière d’équipements médicaux pour faire face à la pandémie, indique-t-on.

Pour preuve, la RDC compte moins de 100 respirateurs artificiels pouvant prendre en charge les patients à un stade avancé de la maladie.

227,4 milliards de CDF pour l’approvisionnement en biens et matériels

Par ailleurs la même loi de Finances indique que le gouvernement de la République compte affecter une enveloppe budgétaire de 227,4 milliards de FC pour l’approvisionnement en biens et matériels des services publics durant l’exercice 2021, représentant 1,7% des dépenses du Budget général de l’année en cours. Il s’observe donc une régression de 24,5% par rapport aux prévisions du budget 2020 qui s’élevaient à 301,1 milliards FC.

Les dépenses liées aux biens et matériels des services publics se rapportent en effet au fonctionnement courant des services de l’État, y compris celui des écoles et bureaux gestionnaires dans le cadre de la gratuité de l’enseignement de base.

La loi de Finances de l’exercice 2021 accuse une nette régression dans plusieurs de ses rubriques avec une tendance baissière générale consécutive aux effets dévastateurs de la pandémie du coronavirus en République Démocratique du Congo.