- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines

Dakar, 03/02/2021 (MAP)- Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du mercredi 03 février :

Gabon-Afriquecentrale-PIB

Le Gabon est en première position en Afrique centrale en termes de richesse par tête d’habitant avec un PIB/habitant de 7185 dollars (4,3 millions de FCFA), suivi de la Guinée équatoriale avec 7131 dollars (4,2 millions de FCFA), selon les statistiques du Fonds monétaire international pour l’année 2020.

Le Congo arrive en 3e position avec un PIB/h de 2128 $, suivi de Sao-Tome et principe (1912 $), du Cameroun (1493 $), du Tchad (640 $), de la RCA (480$) et de la RDC (457 $).

 

Côte d’Ivoire-BAD

L’agence de notation S&P Global a confirmé la note de crédit « AAA/A-1+ » avec perspective stable de la Banque africaine de développement (BAD) pour ses émissions en devise.

L’agence de notation a déclaré que la perspective stable reflétait sa prévision que la BAD, au cours des deux prochaines années, « continuera de gérer de manière prudente son capital tout en maintenant un niveau de liquidité robuste composé d’actifs de haute qualité, et un profil de financement solide », indique lundi un communiqué de la BAD.

De plus, l’agence de notation suppose que « le soutien extraordinaire des actionnaires de la banque restera intact. »

 

Niger-élevage

Le Niger, un des principaux pays éleveurs de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine), va créer un fonds de sécurisation de l’Elevage dénommé FOSEL.

Selon le gouvernement nigérien, ce fonds a pour but de financer des plans d’urgence en cas de sécheresse, de feux de brousse ou d’inondations.

Il sera également destiné au financement d’actions de sécurisation des systèmes d’élevage et de prévention des crises pastorales.
UEMOA-investissements

Dans l’UEMOA, l’indicateur du climat des affaires qui traduit la perception des chefs d’entreprise sur l’évolution de la conjoncture économique, a fini l’année 2020 en-dessous des 100 points, sa moyenne de long terme, à 97,5 points, une première sur les 4 dernières années, selon des médias ouest-africains.

Rappelons notamment qu’il s’était établi à 101,2 points, 100,4 points et 101,4 points, respectivement en 2017, 2018 et 2019.

Par rapport à 2019 où il s’était établi à 101,4 points, on enregistre un repli de 3,85% en lien avec le ralentissement des activités économiques dans l’Union, induit par la propagation de la pandémie de la Covid-19.

 

Afrique du Sud-FMI

Le Fonds monétaire international (FMI) a mis en garde l’Afrique du Sud contre la persistance de la crise économique due, principalement, aux problèmes des entreprises publiques et au manque de la croissance économique.

«L’Afrique du Sud a été très durement touchée par la pandémie du Covid-19. En 2020, la production s’est fortement contractée et les pertes d’emplois ont été importantes, malgré les actions opportunes des autorités pour soutenir les groupes les plus vulnérables et les entreprises touchées», a souligné le FMI.

Il a expliqué que les finances publiques du pays ont beaucoup souffert, alors que le déficit budgétaire et la dette publique ont augmenté considérablement en raison de la récession et des dépenses liées à la pandémie.

Kenya-banques

Secoués de plein fouet par les effets du Coronavirus, les bénéfices avant impôts (BAI) des banques kényanes ont chuté drastiquement au cours des 11 mois de l’année 2020, révèlent des données de la Banque centrale du Kenya (CBK).

Les BAI ont ainsi diminué de 28,2% à 107,7 milliards de shillings (979,15 millions de dollars) contre 150,1 milliards de shillings (1,3 milliard de dollars) un an plus tôt, soit leur plus bas niveau depuis 8 ans.

 

Ethiopie-Tourisme

Une vaste campagne de promotion du tourisme a été lancée mardi par «Tourism Ethiopia» pour promouvoir les destinations touristiques du pays et atteindre l’objectif d’attirer 7 millions de touristes par an conformément au plan de développement décennal 2020-2030.

Le lancement de cette campagne a été suivi par la présidente éthiopienne Sahle-Work Zewde et les membres du gouvernement.

 

Madagascar-Corruption

Dans le classement 2020 de l’Indice de Perception de la Corruption (IPC 2020), Madagascar occupe le 149e rang sur 180 pays avec une note de 25/100.

Ainsi, même avec une légère amélioration, l’indice publié par l’ONG Transparency international classe la grande Ile parmi les pays les plus corrompus au monde.

 

Djibouti-ferroviaire-financement

A Djibouti, le Conseil des ministres a approuvé mardi un accord complémentaire portant restructuration du prêt contracté en 2013 destiné au financement du projet de construction de la nouvelle ligne du Chemin de Fer Djibouti-Ethiopie.

Cet accord, signé avec Exim Bank Chine en septembre dernier, vient en conclusion des différents rounds de renégociations entamés en 2018 sur la restructuration du prêt de Chemin de Fer suite à la requête d’allégement formulée par le gouvernement le 31 décembre 2017.

Les termes de l’accord de restructuration impliquent donc un prolongement de la période de maturité jusqu’à 30 années dont 10 ans de grâce et un taux d’intérêt axé sur le libor 6 mois mais avec une marge réduite à 2,1%, selon l’agence djiboutienne d’information ADI.