- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

Côte d’Ivoire-AIP/La COORDISANTE effectue sa rentrée syndicale 2021 à Bouaké

Bouaké, 07 fév 2021 (AIP)- La coordination des syndicats du secteur santé (COORDISANTE) a effectué samedi 06 février 2021 sa rentrée syndicale 2021 au centre culturel Jacques Aka de Bouaké sur le thème « Vaccination contre la maladie à coronavirus (COVID-19) en Côte d’Ivoire, analyse et compréhension du personnel de santé ».
Cette cérémonie a été marquée par une assemblée générale ordinaire au cours de laquelle les dirigeants de cette principale faitière des syndicats des personnels de santé de Côte d’Ivoire ont fait le compte rendu des activités syndicales de l’année 2020.
Ceux-ci ont, ensemble avec tous les participants de cette assemblée générale ordinaire, analysé tous les dossiers à inscrire sur la plateforme de revendication de l’année 2021 à l’attention du gouvernement et du ministère de tutelle, notamment, le ministère de la santé et de l’hygiène publique.
Selon le porte-parole de la COORDISANTE, Boko Kouaho, cette AGO a également été l’occasion pour eux d’analyser tous les dossiers de 2020 dont les plus préoccupants sont relatifs à l’application de la loi portant réforme hospitalière qui contient plusieurs mesures de motivation réelle des personnels de santé.
« Cette loi est prise depuis 2019. Nous attendions son application en 2020, mais cela n’a pas été le cas et donc notre souhait le plus ardent, c’est que les décrets portant institution de l’indemnité de risques, l’institution des primes de garde et d’astreintes et l’institution de la prime trimestrielle soient signés avec diligence pour que le personnel de santé voit l’amélioration substantielle de son traitement salarial.
La COORDISANTE a aussi, aux dires de M. Kouaho, des revendications à l’endroit du ministère de la santé et de l’hygiène publique concernant l’utilisation des compétences des professionnels de santé. Il s’agit, notamment, du recrutement officiel des cadres supérieurs de la santé spécialistes (médecins, chirurgiens, dentistes spécialistes dans leur nouvel emploi de spécialité en A5 et aussi le recrutement réel des aides-soignants dans le corps des auxiliaires de santé.
Le thème de cette rentrée syndicale a été également débattu au cours d’un panel. « Nous avons débattu de la question se rapportant à la vaccination de la COVID-19 qui va commencer au mois d’avril. Ce débat visait à analyser et comprendre le processus de vaccination en ce qui concerne le choix des vaccins, l’immunisation que ce vaccin peut apporter, mais aussi les effets secondaires. Nous, personnel de santé, nous voulons comprendre avant de nous prononcer sur la question », a expliqué le porte-parole de la COORDISANTE.