- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

LE PREMIER HÔTEL DE POINTE-SARÈNE SERA MIS EN SERVICE EN DÉCEMBRE (CHEF DE CHANTIER)

Pointe-Sarène (Mbour), 8 fév (APS) – Le premier réceptif hôtelier d’une capacité de 514 lits en construction à la nouvelle station touristique de Pointe-Sarène (Mbour, ouest), sera mis en service en décembre prochain après l’achèvement des travaux prévus un mois auparavant, a assuré lundi, l’ingénieur Carles Homs, chef du chantier.

A l’initiative de l’entreprise espagnole Riu qui revendique la construction de 100 hôtels à travers le monde, cette infrastructure hôtelière, dont les travaux ont été lancés en janvier 2019, avait connu un coup d’arrêt de 140 jours en raison de la pandémie de Covid-19, avant de reprendre en août 2020, a précisé à l’APS, l’ingénieur espagnol.

‘’Plus de 400 sénégalais travaillent dans ce chantier qui, une fois livré, emploiera entre 450 et 500 travailleurs sénégalais’’, a indiqué M. Homs lors d’une visite de chantiers du ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, en compagnie du directeur général de la Société d’aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques du Sénégal (SAPCO), Me Alioune Sow, entre autres personnalités.

‘’Notre visite d’aujourd’hui a pour objet de constater de visu l’état d’avancement des aménagements qui sont confiés à la SAPCO, au regard de sa mission qui est de s’occuper des aménagements des sites touristiques, en particulier, celui de Pointe-Sarène’’, a déclaré Alioune Sarr visiblement satisfait de l’état d’avancement de la zone.

Il se dit également ‘’très satisfait’’ de la ‘’bonne marche’’ des travaux de cet hôtel qui, au-delà des 514 premières chambres, vise le millier de chambres. Aussi, le ministre du Tourisme et des Transports aériens salue le pragmatisme de l’entreprise qui, en dépit de la pandémie de Covid-19, a continué à faire confiance au Sénégal.

Le réceptif érigé sur 7,5 ha est abrité par une zone de 25 ha, a souligné M. Sarr, qui soutient que Pointe-Sarène fait partie des ‘’sites touristiques majeurs’’ du Sénégal. D’où, selon lui, l’importance de l’accompagner dans le cadre de la politique d’aménagement touristique.

‘’L’AGEROUTE vient de nous confirmer que pour le tronçon Keur Balla Lô-Pointe-Sarène, distant de 14 km, les études ont été faites, l’entreprise a été sélectionnée et qu’il ne reste que la ligne budgétaire pour que les travaux démarrent’’, a souligné Alioune Sarr.

Il promet de s’en ouvrir au ministre des Finances et du Budget et à celui des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement pour que les travaux de construction de ce tronçon soient diligentés pour que la connexion Keur Balla Lô-Pointe-Sarène soit réalisée dans les meilleurs délais.

‘’Parce que c’est une condition sine qua none de l’attractivité de la zone et constitue une demande forte des investisseurs, en particulier du groupe Riu’’, a précisé M. Sarr.

Le ministre a aussi visité la station d’épuration qui est en train d’être réalisée par la SAPCO, qui a besoin de moyens financiers pour y arriver. Il a promis de porter le plaidoyer auprès de son collègue des finances pour que, d’une part, les impenses soient payées, d’autre part, que la SAPCO soit accompagnée dans les travaux d’assainissement de la zone.