- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

BINAH/PRESERVER LA SANTE MATERNELLE ET INFANITLE DES MERES ET DES NOUVEAUX-NES : LE PROGRAMME « COMPOSANTE SURVIE » LANCE A PAGOUDA

Pagouda, 9 fév. (ATOP) –  Le Centre de Développement des Enfants et des Jeunes (CDEJ) Mission Dei 0128 de l’église des Assemblées de Dieu de Kawa, dans la commune Binah 1, en partenariat avec Compassion International Togo, a lancé son programme dénommé « Composante survie », le lundi 8 février à Pagouda.

Ce projet est un programme d’aide aux femmes les plus démunies et vulnérables en matière de santé maternelle et infantile. Il consiste à apporter une assistance aux femmes enceintes, dès la conception jusqu’à l’accouchement et à apporter des soins à l’accouchée durant un an, puis à prendre en charge le nouveau-né jusqu’à son âge adulte (22ans).

Ce programme selon les promoteurs prenait en charge au départ, les enfants âgés entre 3 et 7 ans. Le constat a montré que ces enfants développaient une certaine tare, raison pour laquelle le CDEJ a jugé bon d’élargir le programme jusqu’aux femmes enceintes afin de mieux suivre l’enfant dès le ventre de sa mère jusqu’à l’âge de 22 ans.

Pour l’instant, une quinzaine de femmes enceintes ou ayant déjà accouché sont bénéficiaires de ce programme. Il appuie financièrement des hommes démunis pour développer des activités génératrices de revenus.

Il a été question au cours du lancement, de présenter le programme à la population et aux autorités locales et d’expliquer sa portée et les cibles concernées.

Le représentant du directeur préfectoral de l’Action sociale Pagouda, M. Hainga Poyodi a  salué l’initiative et remercié les promoteurs et leur partenaire pour ce programme à caractère social. Il a rappelé que la santé maternelle et infantile inscrite dans le Plan National de Développement constitue une préoccupation majeure pour le chef de l’État, qui a martelé qu’ : « Aucune femme ne doit mourir en donnant la vie ». M. Hainga a convié les bénéficiaires à respecter les consignes des agents de santé lors des consultations prénatales afin d’assurer une bonne santé à leurs enfants.

Le pasteur Djaho Abraham de l’église des Assemblées de Dieu de Kawa, s’est félicité de l’aboutissement de ce programme. Il a précisé que le partenariat entre le CDEJ de Kawa et Compassion International Togo est un partenariat constructif qui prend en compte les besoins réels des populations à la base.

La cérémonie de lancement a été précédée de la coupure symbolique du ruban du bâtiment qui va accueillir les femmes bénéficiaires et leurs enfants après accouchement pour des séances d’éducation. Ce bâtiment dont les travaux de construction ont couté plus de 3 millions de francs CFA est équipé de lits et de plusieurs gammes de jouets pour enfants.