- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines

Dakar, 22/02/2021 (MAP) – Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du lundi 22 février :

Côte d’Ivoire-infrastructures

La quatrième édition du Salon des infrastructures d’Abidjan (SIA) se tiendra du 12 au 14 mai, en mode virtuel en raison du contexte de la pandémie à coronavirus (Covid-19), a annoncé, jeudi 18 février 2021, à Abidjan, le vice-président du Groupement ivoirien du bâtiment et des travaux publics (GIBTP), Lamine Koné, lors d’une conférence de presse, marquant le lancement officiel du SIA 2021.

Le SIA 2021 réunira autour du thème « BTP: Quelles stratégies de résilience et d’innovation face à la Covid-19 », une centaine d’exposants intégrant les professionnels du bâtiment et des travaux publics d’Afrique et d’ailleurs, les décideurs publics ainsi que tous leurs partenaires qui contribuent à la résilience et la relance du secteur des BTP en cette période de contraintes économiques en raison de la crise sanitaire du coronavirus.

+++++

Côte d’Ivoire-aérien

Le trafic passagers d’Air Côte d’Ivoire, la compagnie nationale ivoirienne partenaire de Air France-KLM, a baissé de moitié en un an en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, a annoncé vendredi à Abidjan son nouveau directeur général.

« Cette baisse du trafic est aggravée par les restrictions d’entrée et de sortie aux portes des différents pays que nous desservons, restrictions qui se durcissent avec l’apparition de nouveaux variants et les coûts additionnels des tests Covid » a déclaré Laurent Loukou, directeur général d’Air Côte d’Ivoire.

« Le nombre de passagers transportés est passé de 762.000 en 2019 à 333.000 en 2020. Quant au chiffre d’affaires, il a chuté de 96 milliards de FCFA (environ 146 millions d’euros) en 2019 à 45,7 milliards de FCFA (69 millions d’euros) en 2020 », selon la compagnie.

+++++

 

RDC-Corée du Sud

La société sud-coréenne Cheong Myungva va installer ses usines de montage des bus de marque Hyundai et Daewoo au Kongo Central (RD Congo), et ce dans le cadre de la mise en place d’une Zone Économique Spéciale dans cette province aux termes d’un protocole d’accord signé, le 19 février 2021, avec le gouvernement.

Selon le ministre de l’Industrie, Julien Paluku, signataire de l’accord au nom de la partie congolaise, cette expérience pourrait s’étendre sur d’autres parties du pays. « Les besoins sont énormes dans beaucoup des secteurs », a-t-il ajouté, tout en formulant un appel aux « autres entreprises qui sont dans d’autres secteurs d’activités », et qui pourront « bénéficier de toutes les facilités ».

 

 


 

Ethiopie-Telecom

L’opérateur public «Ethio-Telecom» a élargi ses services de télécommunications de quatrième génération (4G) à six grandes villes d’Ethiopie.

Les six villes éthiopiennes concernées sont Adama, Bishoftu, Mojo, Dukem, Gelan et Awash-Melkasa, a indiqué la compagnie éthiopienne.

Avant cette extension, seule la capitale Addis-Abeba bénéficiait des services de télécommunications 4G.

+++++

 

Djibouti-Emploi-Foire

La Foire de l’emploi à Djibouti, organisé pour la première fois par le ministère du travail chargé de la réforme de l’administration, du 17 au 20 février, a attiré dix milles jeunes demandeurs d’emplois, rapporte le journal djiboutien +La Nation+.

Cette première édition de la foire a regroupé plus 70 sociétés du secteur privé, selon le journal.

 

+++++

 

Kenya-Afrique Est-échanges

Le Kenya a enregistré une hausse de la valeur commerciale avec ses pairs de la Communauté de l’Afrique de l’Est au troisième trimestre de 2020, période qui coïncide avec l’ouverture des frontières devant le commerce intra-régional.

Les volumes totaux expédiés du Kenya (exportations) vers la région ont été évalués à 165 milliards de shillings (environ 1,4 milliard de dollars) au troisième trimestre (juillet-septembre) 2020, contre 130 milliards de shillings (1,1 milliard de dollars) au deuxième trimestre lorsque l’impact de Covid-19 était répandu sur la région, selon une enquête de TradeMark East Africa, de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) et du Consortium de recherche économique en Afrique.

 

++++++

 

Rwanda-Assurance

Le bénéfice net des sociétés d’assurance opérant au Rwanda a totalisé 37,19 millions de dollars US en 2020, en hausse de 11,7% comparé à celui de la même période en 2019, selon des données publiées par la Banque centrale du pays.

Les activités dans le secteur ont été soutenues par une amélioration des primes brutes collectées. Elles ont atteint 121 milliards de francs rwandais, fin septembre 2020. Un record pour la période depuis 2018.

Les assureurs rwandais doivent toutefois faire face à des charges d’exploitation et de souscription qui sont élevées. Le poids moyen des dépenses sur les primes nettes acquises est resté à 87%.

 


Afrique du Sud-Assurance

La société d’assurance sud-africaine « Santam » a averti les investisseurs de s’attendre à une baisse comprise entre 42% et 52% de son bénéfice net par action pour 2020.

L’assureur, qui a passé une grande partie de 2020 empêtré dans une bataille juridique avec ses clients en cas d’interruption d’activité, a déclaré que ces réclamations relatives au confinement de la Covid-19 avaient eu un impact significatif sur ses résultats de souscription.

La société a fait savoir que sa marge de souscription nette, qui mesure les primes qu’un assureur reçoit, moins les dépenses et les réclamations payées, devrait être inférieure à sa fourchette cible à long terme de 4% à 8%.

+++++

 

Botswana-PIB

Le produit intérieur brut (PIB) du Botswana a fléchi de 6% durant l’année dernière, en particulier à cause de la forte baisse de la performance du secteur minier, a révélé l’Agence des statistiques du pays.

La baisse du PIB a été attribuée, entre autres, à une diminution de la valeur ajoutée réelle de l’exploitation minière de 15,2% influencée par le diamant et la soude en tant que valeur ajoutée réelle.

«La production de diamants en carats a baissé de 15,3%, tandis que la production de carbonate de sodium en tonnes a diminué de 53,1%», précise Statistics Botswana dans un rapport, expliquant que cette mauvaise performance de la sous-industrie du diamant est attribuée à la réduction de la production due à la faible demande des marchés mondiaux».