- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

Le tourisme : un des leviers majeurs de la diversification de l’économie en RDC

Kinshasa le 27 septembre 2021 (ACP)-Le tourisme est considéré en République démocratique du Congo comme l’un des leviers majeurs de la diversification de l’économie, a indiqué lundi le ministre  Modero Nsimba en marge de la célébration de la journée mondiale du tourisme.

Célébrée le 27 septembre de chaque année, cette journée est placée cette fois-ci sous le thème : « Tourisme et Croissance Inclusive». Le choix de ce thème vise à apporter une contribution significative à la création des débouchés tout le long de la chaîne de valeur économique et sociale en République démocratique du Congo, a dit le ministre.

Il a fait savoir que le tourisme de par sa transversalité et son potentiel d’employabilité se positionne comme un puissant levier de lutte contre la pauvreté et d’inclusion sociale et économique des populations. Il mobilise à travers les partenariats public-privé des conditions propices à son essor en tant qu’industrie.

Cependant, M. Nsimba a déploré le fait que le secteur de tourisme est frappé de plein fouet par les conséquences négatives dues à la pandémie et cherche à se relancer.

« Pendant cette crise pandémique, le secteur touristique de notre pays a montré sa capacité de résilience en s’appuyant surtout sur l’expérimentation de la pratique du tourisme domestique », a soutenu le ministre qui a affirmé qu’il s’agit ici de transformer la crise créée par la pandémie de la COVID- 19 en une formidable opportunité de croissance pour le secteur du tourisme ce, en posant des nouvelles bases devant permettre d’accélérer la préparation du retour à la normale.

Au niveau international, le ministre a relevé que la célébration de la journée mondiale de tourisme offre des opportunités pour sensibiliser l’opinion publique, les décideurs politiques ainsi que les opérateurs économiques et socioculturels sur l’impact que peut avoir le secteur du tourisme sur le développement durable des peuples.   

Il s’agit ici d’affirmer l’engagement de la communauté internationale pour que les avantages engendrés par le développement du tourisme puissent bénéficier à tous, et à tous les niveaux, de la plus grande compagnie aérienne à la plus petite entreprise familiale. 

En République démocratique du Congo, la célébration de la journée mondiale du tourisme 2021 sonne comme un credo de la diversité et de l’unité. La crise créée par la pandémie du Covid- 19 est opportunité de croissance pour le secteur du tourisme pour poser de nouvelles bases, devant permettre d’accélérer la préparation du retour à la normale.

Pour ce faire, une série d’activités est prévue du 09 au 13 octobre 2021 à Kolwezi dans la province du Lualaba, en vue de stimuler la demande de la population, d’encourager davantage d’investissements dans le secteur et d’amener les opérateurs déjà actifs à développer la qualité de leurs offres de service.

 

Objectif majeur de la semaine du tourisme

 

Le ministre du Tourisme a, dans son mot, fait savoir que l’objectif de ces activités est de mettre en valeur les atouts touristiques de la RDC, en vue de rendre plus visible et de manière durable la destination RDC. Le but visé ici est notamment de valoriser les différents sites majeurs à travers de divers segments afin d’en assurer la visibilité et surtout d’en promouvoir ses différentes facettes. 

Ladite semaine touristique offre l’occasion d’une part, de mettre un accent particulier sur des actions à mener allant dans le sens d’inviter les Congolais à considérer leur propre pays comme le premier attrait pour le tourisme et, d’autre part, de mettre en exergue l’existence d’énormes potentialités tant touristiques qu’économiques en vue de favoriser une exploitation idoine du territoire national et l’occasion d’attirer les investissements dans le secteur.

L’attractivité du tourisme Congolais reposera ainsi sur la qualité de son offre qui aura comme soubassement, l’accroissement des investissements, la professionnalisation, la numérisation et la promotion du secteur.