AIP Praia: Le maire est confiant que la municipalité sera en mesure de respecter 99% de ses engagements de 2016 INFORPRESS Handball: Cabo Verde affronte les hôtes de la Tunisie en phase de groupes de la CAN’2020 INFORPRESS La JpD se réunit le mois prochain des différents acteurs de la société civile au «Forum de la liberté» ANGOP La raffinerie Soyo présentée aux investisseurs à Dubaï ANGOP Roches ornementales débattues lors d’une conférence internationale AIP Le Président Ouattara quitte Tokyo pour Sotchi en Russie AIP Un journaliste ivoirien décroche le Prix du meilleur reportage sur la corruption en Afrique de l’ouest AIP Le gouvernement lance jeudi le projet soja à Touba AIP Un lauréat du prix Nobel explique comment le cancer apparaît dans les cellules ordinaires AIP Traité d’amitié et de coopération : Le fonds ivoiro-burkinabè de la promotion de la femme opérationnel en janvier 2020

Afrique du Sud: La confiance des investisseurs à son niveau le plus bas depuis 7 mois


  10 Avril      85        Economie (6902),

   

Rabat, 10/04/2019 (MAP)- La confiance des investisseurs dans les perspectives de l’économie sud-africaine a reculé, en mars dernier, à son niveau le plus bas depuis 7 mois, a indiqué mercredi la chambre sud-africaine du commerce et de l’industrie (SACCI).
Selon la chambre, l’indice de confiance a atteint 91,8 points en mars dernier contre 93,4 points un mois auparavant.
Cette baisse est due aux opérations de coupure du courant mises en œuvre par la compagnie nationale d’électricité (ESKOM) depuis février dernier. Selon SACCI, ces coupures sont les plus graves dans le pays depuis 10 ans.
Ces délestages interviennent suite aux dysfonctionnements au niveau de la production d’Eskom, frappée par une grave crise financière. La dette de la compagnie s’élève à environ 30 milliards de dollars.
Cette crise de l’électricité vient aggraver le ralentissement économique dont souffre l’Afrique du Sud depuis plus de cinq ans.
Cette semaine, le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM) ont revu à la baisse leurs prévisions de croissance pour l’économie sud-africaine en 2019.
Le FMI estime que le Produit intérieur brut sud-africain devra enregistrer une croissance de 1,2 pc en 2019 contre une prévision initiale de l’ordre de 1,4 pc.
Pour sa part, la BM s’attend à une croissance de 1,3 pc en 2019 contre 1,8 pc prévu initialement.

Dans la même catégorie