GNA Air Namibia suspends flight to Ghana GNA Tullow Ghana holds maiden STEM Share Fair GNA Western North Region set for NDC primaries ATOP L’ANSAT ACHETE 20 TONNES DE MAÏS AUPRES DE LA COOPERATIVE « PSINAROU » A ELAVAGNON ATOP LES POPULATIONS DE KIGBALEOU ET D’AFIDI SENSIBILISÉES A POURSUIVRE LA FORMATION POST ALPHABÉTISATION ANGOP Evaluation de la coopération Angola/Sao Tomé et principe ATOP DES JOURNALISTES RENFORCENT LEURS CAPACITÉS ANGOP Le Président angolais invité au sommet sur l’investissement en Afrique ANG Moçambique e Rússia assinam cinco acordos ANG Governo aprova OGE para 2019 no valor de 240 mil milhões de francos CFA

AGOE-NYIVE/SAUVEGARDE ET VALORISATION DES INSTRUMENTS DE MUSIQUE TRADITIONNELS DU TOGO :  DES ACTEURS RENSEIGNES SUR LE SUJET


  15 Juillet      20        Arts & Cultures (666),

   

Agoè-Nyivé, 15 juil. (ATOP) – La Commission nationale du patrimoine culturel (CNPC) a organisé, le vendredi 12 juillet à Agoè-Nyivé, une rencontre d’information et de sensibilisation sur le projet TG 01 425 : « Inventaire, sauvegarde et valorisation des savoir-faire de la facture et de la pratique des instruments de musique traditionnels du Togo : Phase nationale ».

Cette rencontre a regroupé des garants des us et coutumes, des acteurs culturels et des praticiens d’instruments de musique traditionnels.
Ce projet entend former des jeunes des communautés sur la pratique et la fabrication des instruments de musique. Il portera sur le travail d’enquête, la collecte, la description, les méthodes de fabrication des instruments, la symbolique des formes, les occasions durant lesquelles ils sont utilisés, les rituels, les chants et les danses qui y sont associés. Cette phase de collecte sera suivie de celles de traitement, d’exposition ou démonstration, de suivi/évaluation et de communication sur les données recueillies.
Cette rencontre a également permis d’identifier les praticiens et détenteurs des savoirs et savoir-faire liés à ces instruments de musique traditionnels afin d’échanger avec eux sur les meilleures stratégies de mise en œuvre pour des résultats probants. Les participants ont été également entretenus sur le contexte, la justification, les objectifs, les résultats attendus et les activités de ce projet.
La représentante du préfet d’Agoè-Nyivé, Mme Ayah Ami a rappelé que la région Maritime avait servi de phase pilote entre 2016 et 2017 dudit projet. « Suite aux résultats enregistrés, l’UNESCO a accepté accompagner financièrement le Togo à inclure les autres régions dans ce projet d’inventaire pour une représentation nationale de ces instruments » a-t-elle ajouté. Elle a signifié que le gouvernement accorde une importance capitale aux patrimoines culturels et appelle tous les acteurs à œuvrer à les vulgariser en vue de leur valorisation.
La directrice régionale des Arts et de la Culture par intérim, Mme Heyou Essodéké a témoigné sa gratitude au ministre en charge de la Culture, aux partenaires techniques et financiers pour leur engagement aux côtés du gouvernement pour la sauvegarde et la valorisation des instruments de musique traditionnels. Elle a exhorté tous les acteurs à s’impliquer pour l’aboutissement de ce projet.

Dans la même catégorie