ANP 678 agents électoraux en formation d’enrôlement de fichiers biométriques pour les régions de Tahoua et Agadez AGP Gabon/Projet de la Transgabonaise : «les financements sont déjà bouclés» (Porte-parole de la Présidence) ANGOP Tanzanie: Les Chefs d’État de la SADC signent des accords ANGOP Acidentes de viação causam 182 mortos em Angola ANGOP Jogos africanos: Judo angolano conquista bronze AGP Gabon : Des responsables religieux transmettent un mémorandum pour la réconciliation nationale au Premier ministre ANGOP Le ministre des Relations extérieures à Washington ANG José Mário Vaz promete anunciar seu futuro político nos próximos dias ANG Directores-gerais da TGB e INACEP suspensos das suas funções ANG PRS discorda com correção do caderno eleitoral

Anémie et infections respiratoires, causes principales de morbidité à Dimbokro (directeur CHR)


  16 Juillet      11        Photos (21294), Santé (1765), Société (12470),

   

Abidjan, 16 juil (AIP) – Avec une moyenne de 1363 cas et 3011 cas par an respectivement, l’anémie et les infections respiratoires constituent les principales causes de morbidité après le paludisme, a révélé le directeur du centre hospitalier régional, Inza Karamoko, lors de la journée porte ouverte initiée, lundi, par la direction de cet établissement sanitaire à Dimbokro.

« Nous avons enregistré pour l’anémie en 2015 (1775 cas), 2016 (1667 cas), 2017 (748 cas) et 2018 (1261 cas) soit 5451 cas en quatre ans pour une moyenne de 1363 cas par an. Dans le cas des infections respiratoires c’est 3236 cas (2015), 3802 cas (2016), 590 cas (2017) et 4414 cas (2018) soit 3011 cas par an », a révélé Inza Karamoko, déplorant le nombre élevé d’évacuation vers d’autres aires sanitaires de malades souffrant de ces maladies.

Cette situation, a-t-il relevé, à amener la direction de l‘hôpital à envisager, avec l’appui du conseil régional, la construction de bâtiments devant abriter une antenne de transfusion sanguine et les services de néonatalogie au CHR. « Si nous voulons aider nos populations, il faut s’attaquer à ces maladies et cela passe par la construction de ces bâtiments» a-t-il fait remarquer.

Le troisième vice-président, Thieha Kouassi Venance, représentant le président du conseil régional, parrain de la manifestation a salué cette initiative, assurant de la disponibilité de la structure décentralisée à soutenir toutes les actions en faveur de l’amélioration de la santé et des conditions de vie des populations du N’zi. Il a réitéré l’engagement du conseil régional à équiper le CHR d’un groupe électrogène, d’une bâche à eau ainsi que de l’équipement en matériels biomédicaux en vue de faire de ce centre de santé, une référence. Une visite des services et des stands ont mis fin à la manifestation.

ik/ask

Dans la même catégorie