GNA Ashaiman will no longer be an orphan constituency under my watch GNA KNUST supports winners of 2019 Presidential Pitch Season II Competition GNA AWA-ASKY-Ethiopian partners to bring seamless travel to Ghanaians ANP Lancement officiel de la 10ème Edition de la Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire sous le thème ‘’Célébrer les Femmes Humanitaires’’ ATOP EST-MONO : LE GOUVERNEUR DE L’ETAT DE MISSISSIPI, DEWEY PHILLIP BRYANT A VISITE L’IFAD D’ELAVAGNON ATOP AGOU : LES NATIFS DE KEBO TOE ONT CELEBRE LA 36E EDITION DE DUTUDOZAN ATOP MOYEN-MONO:LE FESTIVAL DES ARTS ET DE CULTURE ADJA TADO PREVU DU 21 AU 23 AOUT PROCHAIN A TADO ATOP KLOTO/PROCESSUS DE DECENTRALISATION DANS LES PLATEAUX-OUEST: UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION LANCEE POUR SUSCITER L’ADHESION ET L’IMPLICATION DES ACTEURS LOCAUX ATOP LE PLAN CONJOINT DE LUTTE CONTRE LE VIH ET LE SIDA DES NATIONS UNIES 2019-2020 AU TOGO VALIDE ATOP LUTTE CONTRE LA PROLIFERATION ET LA CIRCULATION DES ARMES LEGERES : LE JAPON FAIT DON DE MATERIELS DE MARQUAGE AU TOGO

Arrestation au Kasaï central du principal suspect dans le meurtre des experts de l’ONU


  15 Juillet      17        Justice (468),

   

Kinshasa, 15 juillet 2019(ACP).- La justice militaire a arrêté Tshiebue Bibomba, impliqué dans le meurtre des experts de l’Organisation des Nations Unies, Zaida Catalan et Michael Sharp, tués en mars 2017 à Bukonde dans la province du Kasaï Central, a indiqué le lieutenant-colonel Cyprien Muwawu, avocat général des FARDC, au cours d’une audience publique à la Cour militaire de Kananga.

La justice affirme avoir mis la main sur l’un des premiers miliciens nommé Tshiebue Bibomba qui s’était évadé quelques jours après la mort de deux experts de l’ONU.
« Il est entre nos mains. Celui qui était abondamment cité et qui s’était évadé. Nos services l’ont arrêté et nous l’avons présenté au tribunal », a précisé, le lieutenant-colonel Cyprien Muwawu, avocat général des FARDC.

Jean Bosco Mukanda, ancien témoin vedette puis devenu principal suspect et inculpé du meurtre dans cette affaire, l’a toujours cité comme celui qui avait indiqué la fosse commune où étaient enfuies les dépouilles des experts.

« Avec l’arrestation de Tshiebue Bibomba, c’est un tournant décisif dans ce procès surtout que cette arrestation intervient après l’inculpation de trois agents de l’Etat dont un colonel de l’armée », commente un activiste des droits de l’homme qui suit le procès.

Le procès sur le meurtre des experts est entré lundi 15 juillet à sa 95ème audience. Il a été perturbé après l’évasion de deux autres présumés meurtriers dont Évariste Ilunga Lumu qui avait reconnu avoir coupé les cheveux de Zaida Catalan.

Cité comme l’un des planificateurs du meurtre des experts, Tshiebue Bibomba avait été arrêté par la police à Bukonde, à 70 km de Kananga, avant de s’évader, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie