AGP Guinée/Politique : Poursuite des consultations nationales APS LA MUTATION DE L’APS EN SOCIÉTÉ NATIONALE EST UNE « ÉVOLUTION MAJEURE’’, SELON SON DG APS PLAIDOYER POUR UNE APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION RÉGISSANT LE MÉTIER DE GUIDE TOURISTIQUE APS SURPOPULATION CARCÉRALE : LES POUVOIRS PUBLICS SONT EN TRAIN DE CHERCHER DES SOLUTIONS (MINISTRE) APS LE SÉLECTIONNEUR DU BRÉSIL CONVOQUE SES VEDETTES POUR AFFRONTER LES LIONS ET LE NIGERIA APS UN PROJET DE PLUS DE 300 MILLIONS DE FRANCS POUR ACCOMPAGNER 100 JEUNES PORTEURS DE PROJETS APS LE MÉMORIAL DE GORÉE, « UN PUISSANT INSTRUMENT DE PROMOTION DE LA RENAISSANCE CULTURELLE EN AFRIQUE’’ (MINISTRE) GNA Students urged to help fight corruption GNA « It will be unwise to expunge any portion of the amended statutes » – Dr. Amoah GNA Sissala East Assembly procures furniture for basic schools

Attaque contre une église dans le nord du Burkina Faso: trois morts


  26 Mai      24        Securité (1162),

   

Ouagadougou, 26/05/2019 (MAP) – Au moins trois fidèles ont été tués, dimanche, pendant une messe lors d’une nouvelle attaque contre une église catholique à Toulfé, localité du nord du Burkina, a annoncé une source sécuritaire.

« Des individus lourdement armés ont attaqué l’église du village au moment où les fidèles célébraient la messe du dimanche ». « L’attaque (qui) a eu lieu aux environs de 09h00 (locales et GMT) a fait au moins trois morts et des blessés légers », a indiqué la même source, ajoutant que des « renforts ont été déployés » sur les lieux.

Fin avril dernier, des individus armés avaient incendié un maquis à Toulfé et emporté plusieurs motocyclettes.

Les attaques contre les églises ou des religieux chrétiens se sont multipliés récemment au Burkina Faso. Le 13 mai dernier, quatre catholiques ont été tués lors d’une procession religieuse dans le nord du Burkina Faso.

La veille, six personnes, dont un prêtre, avaient été tuées lors d’une attaque pendant la messe dans une église catholique à Dablo, une commune de la province du Sanmatenga, également dans le nord du pays.

Le 29 avril, six personnes avaient été tuées lors de l’attaque de l’église protestante de Silgadji, toujours dans le nord.

Plusieurs imams ont également été assassinés par les djihadistes dans le nord du Burkina depuis le début des attaques il y a quatre ans, et qui sont de plus en plus fréquentes et meurtrières.

D’abord concentrées dans le Nord, ces attaques ont ensuite visé la capitale et d’autres régions, notamment l’Est. Elles ont fait plus de 400 morts depuis 2015.

Dans la même catégorie