APS VERS L’INTÉGRATION DE L’APPROCHE CHAMPS-ÉCOLES-PRODUCTEURS DANS LE DISPOSITIF DE L’ANCAR APS DIAMBARS, UN « MODÈLE DE SPORT ET D’ÉDUCATION’’, SELON LE DG DE L’AFD APS DÉSENGORGEMENT DES PRISONS : UNE RÉVISION DU CODE DE PROCÉDURE PÉNALE ANNONCÉE APS INTEMPÉRIES : MACKY SALL INVITE À ‘’LA PLUS GRANDE PRUDENCE’’ ET AU ‘’RESPECT’’ DES NORMES DE SÉCURITÉ APS KAFFRINE : 1.802 PME FORMALISÉES PAR LA CHAMBRE DE COMMERCE (SG) APS L’OBSERVATION ÉLECTORALE, « FACTEUR DE STABILITÉ ET DE PAIX » (DOUDOU NDIR) AGP Guinée/Syndicats : L’Unité d’Action Syndicale contre une révision constitutionnelle ACP Lancement d’un projet axé sur l’emploi et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes ACP La RDC et la Belgique signent des mémorandums d’entente ACP Le Président Félix Antoine Tshisekedi reçu par le roi Philippe et le Premier ministre

Attaque de Koutougou : Roch Kaboré témoigne sa compassion aux familles des »martyrs »


  20 Août      12        Securité (1157),

   

Ouagadougou, 20 août 2019 (AIB)-Le président du Faso Roch Kaboré a témoigné mardi, sa compassion aux familles des 24 soldats tués la veille dans une attaque terroriste, avant d’inviter les Burkinabè à surmonter «l’émotion», pour accompagner les Forces de défense et de sécurité dans «leur difficile combat».

«Je voudrais à ce stade saluer et présenter mes sincères condoléances à toutes les familles qui sont concernées.  Je voudrais également salué le martyr de ces hommes qui se sont battus dans le cadre de la défense de la patrie», a confié mardi Roch Kaboré à la télévision nationale du Burkina.

Le président du Faso s’exprimait mardi, à l’issue d’un Conseil supérieur de défense et de sécurité, convoqué au lendemain d’une attaque terroriste qui a ôté la vie à 24 soldats burkinabè, dans le nord du pays.

«La guerre contre le terrorisme est une guerre de longue haleine. Dans cette guerre, nous gagnerons des batailles, nous en perdront. Mais ce qui est important, c’est que nous puissions gagner la guerre», a déclaré le chef de l’Etat.

Roch Kaboré a invité les Burkinabè à accompagner les Forces de défense et de sécurité (FDS) dans «ce combat difficile» qu’il mène.

«Au-delà de l’émotion, ce qui est important, c’est que nous devons réaffirmer notre soutien, notre solidarité, notre accompagnement aux FDS dans ce combat qu’il mène pour l’intérêt de notre pays et du peuple burkinabè en général», a affirmé le président du Faso.

Dans la même catégorie