NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Dix start-ups africaines finalistes du Prix MIT Zambezi pour l’Innovation dans l’Inclusion Financière


  9 Août      38        Finance (3696),

   

Washington, 09/08/2018 (MAP) – Le Centre Legatum pour le développement et l’entrepreneuriat de l’Institut de technologie du Massachussetts (MIT), en collaboration avec la Mastercard Foundation, a annoncé mercredi la liste des 10 start-ups africaines finalistes de l’édition 2018 du Prix MIT Zambezi pour l’innovation dans l’inclusion financière. Le prestigieux concours du MIT, avec à la clé une récompense totale de 200.000 dollars, a été fondé pour identifier les jeunes start-ups les plus prometteuses et innovantes dédiées à la promotion et à l’avancement de l’inclusion financière sur le continent.

Les start-ups sélectionnées sont Apollo Agriculture (Kenya), Bidhaa Sasa (Kenya), FarmDrive (Kenya), Farmerline (Ghana), LanteOTC (Afrique du Sud), MaTontine (Sénégal), OZE (Ghana), RecyclePoints (Nigeria), Tulaa (Kenya), et Wala (Afrique du Sud).

« Les start-ups sélectionnées sont parmi les entreprises les plus innovantes de la scène internationale », a déclaré Mme Georgina Campbell Flatter, la directrice exécutrice du Centre Legatum du MIT.

« Les finalistes ont démontré un très haut niveau de leadership et d’innovation dans leur approche pour faire avancer l’inclusion financière en Afrique », a indiqué, pour sa part, le Global Programs Manager du Centre Legatum chez MIT, Ali Diallo.

« Nous tenons à remercier tous les juges ainsi que les centaines de start-ups qui ont participé à la compétition Zambezi et qui ont partagé leur vision et leur solution d’inclusion financière. Nous comptons mettre à leur disposition beaucoup plus d’opportunités pour les supporter à travers les initiatives du MIT pour l’Afrique », a-t-il ajouté.

Les 10 finalistes seront invités à rejoindre les leaders du MIT et de l’écosystème de l’entrepreneuriat africain lors du sommet Open Mic Africa qui se déroulera à Nairobi le 28 et 29 Aout. Outre une réception privée pour les investisseurs, entrepreneurs et anciens étudiants du MIT, le programme de ce sommet comporte également une conférence à Strathmore University et la cérémonie de remise des prix.

Le grand gagnant du Prix recevra 100 000 dollars et les deuxième et troisième recevront 30 000 dollars chacun. Les 7 finalistes se trouvant dans le top 10 recevront chacun 5 000 dollars. Ils pourront participer à des activités de groupe, bénéficieront d’une exposition médiatique internationale et d’une recommandation personnalisée auprès des investisseurs et des parrains du réseau Legatum du MIT.

Tous les finalistes seront également invités à un séminaire du MIT sur le leadership à Boston lors du gala international du Inclusive Innovation Challenge (IIC), et participeront au grand prix global d’une valeur de 1 million de dollars. L’événement IIC fait partie de l’initiative du MIT pour l’économie digitale et, avec les projets du Centre Legatum, des exemples de l’engagement du MIT au niveau mondial pour l’avenir du travail.

Dans la même catégorie