STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

10è Conférence de l’OMC à Nairobi: 53 pays parviennent à un accord lié aux technologies de l’information


  17 Décembre      36        Economie (24303), Médias (3467), Téchnologie (957),

   

Rabat, 17 déc. 2015 (MAP) – Un groupe de 53 membres de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) sont parvenus, mercredi soir à Nairobi, à un accord relatif aux technologies de l’information (ATI-II), mettant ainsi fin à plus de trois ans de négociations mouvementées.

Ce nouvel accord ATI-II, qui intervient à la 10è Conférence ministérielle de l’OMC (15-18 décembre), constitue une actualisation de l’accord sur les technologies de l’information (ATI), conclu en 1996, et prévoit l’élimination des droits de douane sur 201 produits, dont la valeur commerciale est estimée à 1300 milliards de dollars, a indiqué le directeur général de l’OMC, Roberto Azevêdo, lors d’une conférence de presse.

Le nouvel accord prévoit l’élimination au 1er juillet 2016 des droits de douane sur 65 pc des produits, qui représentent 88 pc des importations. Ce chiffre devrait être porté en 2019 à 89 pc des lignes tarifaires, soit 95 pc des importations, avec une élimination complète dans sept ans, a-t-il ajouté, rappelant que la liste des produits concernés, qui couvrent 10 pc du commerce mondial, avait déjà été validée en juillet et les pays négociaient « l’échelonnement » de l’élimination des droits de douane.

« Il aura fallu beaucoup de temps et beaucoup de travail. Mais surtout, il aura fallu de la flexibilité et le sens du compromis », a souligné Roberto Azevêdo, qui souhaite que cet accord inspire certains progrès dans le cadre d’autres négociations.

Bien que les engagements de l’ATI-II ne s’appliquent qu’à ses participants, le bénéfice de celle-ci s’étend à tous les membres de l’OMC, a-t-il noté, soulignant que les parties à l’ATI-II constituent un sous-groupe des pays concernés par l’accord ATI initial et espéraient ainsi que d’autres pays se joindront à l’accord.

KS/FR—BI.
EN.

Dans la même catégorie