AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Une campagne sous le signe de la solidarité pour le candidat RHDP de Divo commune AIP Côte-d’Ivoire-AIP/ Une mission de paix du ministère de l’Intérieur à Bongouanou AIP Côte d’Ivoire-AI/ Législatives 2021: Bictogo lance la campagne des candidats RHDP de Bouaké GNA Auto electrician jailed for stealing GNA Managers of PWDs debunk alleged misappropriation of funds GNA Bibiani MCE distributes PPEs to traders AIP Côte d’Ivoire- AIP/ Législative 2021 : Le député sortant relève la nécessité pour le RHDP de conserver le poste de Ouragahio AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les comités de veille de la cohésion sociale proposent un pacte de non-agression entre communautés du Gôh AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: La candidate de EDS appelle à un vote utile à Aboisso sous-préfecture AIP Côte d’Ivoire AIP/ Législatives 2021: La liste RHDP de Grand-Bassam officiellement présentée aux populations

11èmeROUND DU PROGRAMME DE MICROFINANCEMENTS DU FEM :  HUITS ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BENEFICIENT DE FINANCEMENT


  29 Janvier      22        Economie (11200),

   

Lomé, 29 jan. (ATOP) – Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a accordé, le vendredi 29 janvier à Lomé des subventions à huit Organisations de la société civile (OSC) dans le cadre de la mise en œuvre du 11ème round de financement du Programme de Micro financements du Fonds pour l’Environnement Mondial (PMF/FEM).
La signature de la convention de financement d’une valeur de 134.000.000 FCFA s’est déroulée entre le représentant résident du PNUD au Togo, Aliou Dia et les responsables des 8 organisations bénéficiaires, à savoir : ACVR ; APRODIFE ; CVD NANDJOUBI ; GIRCAFEM ; PASDIB ; STADD ; SF2DS et GRAILNT. Trois organisations vont intervenir dans les régions des Savanes pour restaurer le sol, une à Kara pour aider les communautés à adopter les pratiques durable de production agricole, une dans la région Centrale, qui va aider les communautés à conserver de façon durale les ressources de leur forêt. Deux OSC dans la Maritime notamment, une dans le Yoto aidera les communautés à disposer de kits solaires et l’autre dans le Vo apprendra aux jeunes à produire de façon durable des ressources naturelles et la dernière basée à Lomé pour la collecte des déchets plastiques destiné à la fabrication des pavés.
Débuté depuis 2009, le PMF/FEM appuie et accompagne à hauteur de 10.000 dollars soit environ 5.400.000 FCFA par projet des initiatives communautaires. Les subventions accordées, au titre de ce 11ème round de financement sont comprises entre 10 et 22 millions de francs CFA. L’objectif de ce financement est de contribuer à renforcer les capacités au niveau local pour la conservation de la diversité biologique et la lutte contre les dégradations des terres. Il s’agit aussi de contribuer à la gestion des ressources naturelles, à la protection de l’environnement et au renforcement de la résilience des populations vulnérables.
Les différents projets comportent des composantes socio-économiques, destinées à l’amélioration du cadre et des conditions de vie des populations bénéficiaires. Ainsi, les 8 projets qui seront mise en œuvre au cours des deux prochaines années, contribueront à soutenir les initiatives communautaires de conservation, de restauration et d’utilisation durable des ressources naturelles, comme moyen de renforcement de la résilience des populations, face aux effets néfastes des changements climatiques.

Le directeur de l’Environnement, Thiyu Kohoga Essobiyou représentant le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières a indiqué que pour contenir les problèmes environnementaux, il faut, entre autres, maintenir les services environnementaux des écosystèmes, préserver la diversité biologique et assurer la gestion durable des terres. Il a relevé que les ressources naturelles constituent le principal actif des populations pauvres et une source de revenus primordiale pour les foyers, confirmant l’importance et le rôle capital des initiatives communautaires de gestion de protection de l’environnement dans la réalisation des objectifs de développement durable. M. Essobiyou a exprimé sa gratitude aux partenaires pour leur appui financier et encouragé les OSC à atteindre leur objectif.

Pour le coordonnateur national du PMF/FEM, Atri Koffi Eli, chaque année le programme lance des appels auxquels répondent les OSC et pour cette année, 8 OSC sont sélectionnées pour bénéficier des subventions. Il a précisé que c’est à l’issu de l’étude d’un comité de pilotage composé entre des représentants du ministère de l’environnement, du PNUD et du GF2D que les OSC ont été sélectionnés. M. Atri a ajouté que depuis la création du PMF/FEM jusqu’à ce jour, le programme a financé 112 projets pour un montant de plus de 1milliard 300 millions FCFA.

La représentante des OSC récipiendaires, Mme Tchably Nambikoi a remercié le PNUD à travers le PMF/FEM pour la disponibilité et les appuis multiformes depuis l’appel à proposition de projets. « Nous voudrions vous rassurer de notre engagement à utiliser, de façon responsable, transparente et efficace, les ressources qui seront mises à notre disposition, pour la mise œuvre de chacune de nos projets. Nous nous engageons à mobiliser les ressources communautaires nécessaires, pour obtenir et assurer la durabilité des résultats attendus de ces projets », a-t-elle affirmé.

Dans la même catégorie