NAN Minimum wage: Nigerians react to disparity between federal, state workers NAN 29 governorship candidates sign peace accord in Kano AIB Burkina/Putsch 2015 : «Je n’ai jamais été l’envoyé du général Diendéré» (Sergent-chef Roger Koussoubé) AIB Burkina : une association demande la suppression des cotisations APE GNA Nana Bosoma central market turns « Sodom and Gomorrah » GNA Management of Ankobra Beach resort clears Ankobra river bank GNA Vice President Bawumia attends World Economic Forum GNA GSAand Nestlé Ghana Ltd sign strategic partnership agreement AGP Mamou: suspension et report de la mise en place du conseil communal de Ouré-Kaba suite à un malentendu entre élus du RPG AGP Ville de Conakry: la journée de participation citoyenne  » Conakry Ville Propre » aura lieu le samedi 26 janvier 2019

12 Groupements féminins de la Région de Maradi dotés des moulins à grains


  27 Février      39        LeaderShip Feminin (365), Société (46306),

   

Niamey, 27 février (ANP)-La Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako a présidé lundi dernier à Maradi, la cérémonie de remise de douze (12) moulins à grains à quelque 12 Groupements féminins de la Région.
Au Niger, a reconnu, la Ministre, les femmes représentent plus de la moitié de la population (50,14 % des 20 millions d’habitants que compte le pays) et jouent dans leurs communautés, un rôle indispensable. « Pour accompagner leurs efforts, les Autorités de la 7ème République, placent toujours les questions de l’autonomisation des femmes et des filles au premier rang des priorités » a-t-elle rappelé.
Elle a également indiqué  que dans le cadre de l’allégement des tâches domestiques,  son Département  ministériel apporte son appui dans l’accomplissement de l’autonomisation des femmes à travers des donations des charrettes, décortiqueuses, batteuses, machines à coudre, moulins.
Après cette cérémonie, Mme Elback Zeinabou Tari Bako s’est rendue dans la Commune Rurale de Jirataoua, où elle a visité un site de cultures de contre saison sur lequel travaille un de femmes. L’activité principale est la culture du ‘’moringa’’ (connue sous le nom de El Macca) ainsi que sa conservation et sa transformation pour obtenir des tourteaux et de l’huile destinés à la vente.
Mme Elback a pu constater sur place le génie créateur de ces vaillantes femmes à qui elle a adressé, au nom du Gouvernement, ses encouragements, avant de les inviter à redoubler d’efforts pour mieux attirer les bailleurs de fonds.
Elle s’est par la suite rendue sur un autre site de 134 ha de Jirataoua, exploité par les femmes. On y cultive des choux, du blé, du manioc, de l’oignon, du maïs et du piment. Ici, le principal problème soulevé est celui de manque de débouché. Face à la situation, la Ministre a demandé aux maraîchères de mettre l’accent désormais sur les systèmes de conservation pour   sauvegarder une partie de la production afin d’en tirer profit.
AT/AMC/ANP/ Fevrier 2018

Dans la même catégorie