MAP L’intégration économique régionale au cœur de l’Africa CEO Forum 2019 à Kigali AGP La 14ème session ordinaire de la conférence des chefs d’état de la CEMAC : Le Gabon représenté par Julien Nkoghé Békalé LINA About 4,500 Cases On Dockets Of Magisterial Courts Under Clearing – Korkpor LINA Gov’t Employees Warned Against Undermining Policies, Programs LINA NPA Boss Refutes Reports Of Redundancy MAP Ouverture à Marrakech des sessions ministérielles de la COM2019 MAP MCR, instrument clé pour atteindre les objectifs de développement en Afrique (commission de l’UA) MAP A 34 ans, la boxeuse kényane Fatuma Zarika n’envisage pas encore de jeter les gants GNA Two Hundred thousand cashew seedlings for farmers in Kwahu Afram Plains North GNA Takoradi office of GRA educates businesses

12 Groupements féminins de la Région de Maradi dotés des moulins à grains


  27 Février      49        LeaderShip Feminin (411), Société (47769),

   

Niamey, 27 février (ANP)-La Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako a présidé lundi dernier à Maradi, la cérémonie de remise de douze (12) moulins à grains à quelque 12 Groupements féminins de la Région.
Au Niger, a reconnu, la Ministre, les femmes représentent plus de la moitié de la population (50,14 % des 20 millions d’habitants que compte le pays) et jouent dans leurs communautés, un rôle indispensable. « Pour accompagner leurs efforts, les Autorités de la 7ème République, placent toujours les questions de l’autonomisation des femmes et des filles au premier rang des priorités » a-t-elle rappelé.
Elle a également indiqué  que dans le cadre de l’allégement des tâches domestiques,  son Département  ministériel apporte son appui dans l’accomplissement de l’autonomisation des femmes à travers des donations des charrettes, décortiqueuses, batteuses, machines à coudre, moulins.
Après cette cérémonie, Mme Elback Zeinabou Tari Bako s’est rendue dans la Commune Rurale de Jirataoua, où elle a visité un site de cultures de contre saison sur lequel travaille un de femmes. L’activité principale est la culture du ‘’moringa’’ (connue sous le nom de El Macca) ainsi que sa conservation et sa transformation pour obtenir des tourteaux et de l’huile destinés à la vente.
Mme Elback a pu constater sur place le génie créateur de ces vaillantes femmes à qui elle a adressé, au nom du Gouvernement, ses encouragements, avant de les inviter à redoubler d’efforts pour mieux attirer les bailleurs de fonds.
Elle s’est par la suite rendue sur un autre site de 134 ha de Jirataoua, exploité par les femmes. On y cultive des choux, du blé, du manioc, de l’oignon, du maïs et du piment. Ici, le principal problème soulevé est celui de manque de débouché. Face à la situation, la Ministre a demandé aux maraîchères de mettre l’accent désormais sur les systèmes de conservation pour   sauvegarder une partie de la production afin d’en tirer profit.
AT/AMC/ANP/ Fevrier 2018

Dans la même catégorie