ANP L’ambassadeur du Nigéria reçu par le Chef d’État du Niger ANP Maradi: Lancement d’une campagne sur de la planification familiale APS Cité du savoir de Diamniadio, un futur  »écosystème » pour la création d’entreprises et de start-up (Responsable) APS L’État invité à anticiper les pertes d’emplois liés au numérique APS Saint-Louis: Inhumation des quatre pêcheurs retrouvés morts au Cap-Vert APS Médias: Macky Sall plaide pour un message positif sur l’Afrique NAN Nigerian Army destroys bandits’ camp in Zamfara, Northwest Nigeria NAN Abuja chamber calls for strengthening of Nigeria-India economic ties MAP Rwanda : 14 mineurs tués dans l’éboulement d’une mine dans l’est du pays ATOP UNE JOURNEE PORTE OUVERTE SUR LA GEOGRAPHIE A L’UNIVERSITE DE KARA

1,2 millions de livres pour la « Mona Lisa africaine »


Abidjan, 1er mars (AIP) – Un tableau d’origine nigériane, a été vendu mercredi à 1,2 millions de livres (plus de 800 millions F CFA) aux enchères à Londres, quatre fois son estimation la plus haute et un record pour l’artiste.

Le tableau, un portrait de la princesse Ife Adetutu Ademiluyi, surnommée « Tutu », peint en 1974 par l’artiste nigérian Ben Enwonwu, était estimé entre 200.000 et 300.000 livres (plus de 140 millions F CFA). Perdue de vue après avoir été exposée pour la dernière fois en 1975, « Tutu » avait été retrouvé dans un appartement de Londres.

« Je la considère comme la Mona Lisa africaine. Depuis 40 ans, c’est une peinture légendaire et tout le monde se demandait où était passé ‘Tutu », a déclaré le romancier nigérian Ben Okri, lauréat du Booker Prize.

Les tableaux de « Tutu » sont devenus des symboles de paix après la guerre civile au Nigeria à la fin des années 1960. « Le modèle est Yoruba et l’artiste peintre, Ben Enwonwu, était Ibo. Donc ils étaient issus de différentes ethnies. Cette œuvre d’art était un symbole important de réconciliation », a expliqué Eliza Sawyer, spécialiste au département d’art africain de Bonhams.

tls/kam

Dans la même catégorie