Inforpress São Vicente/Futebol: Familiares e amigos rendem homenagem a Dukinha com torneio de veteranos Inforpress Representante do PNUD considera que Cabo Verde tem “desafios importantes” face à “lentidão da justiça” Inforpress Presidente do Siacsa posiciona-se contra o Orçamento do Estado para 2022 Inforpress Mau Ano Agrícola: Câmara de Santa Catarina prevê reabertura de frentes de trabalho com o programa de mitigação Inforpress Índice de volume de negócios aumenta em 15,9% no terceiro trimestre de 2021 face ao mesmo período de 2020 Inforpress Cabo Verde assinala Dia das Pessoas com Deficiência com Unified Sports envolvendo políticos e diplomatas Inforpress Brava: Jovem defende que investir na plantação de capim elefante diminui os efeitos da seca na criação animal  Inforpress Associação Business Angels de Cabo Verde quer fomentar sector do empreendedorismo no país AIP La CEI en campagne pour des élections sans violence AIP Bolloré transport et Logistics présente son expertise sur la gestion des concessions portuaires à « Expo Dubaï 2020 »

15ème édition Tropicale Amissa Bongo : La domination africaine


  28 Janvier      22        Sport (7122),

   

 

Libreville, 27 Janvier (AGP) – Avec cinq victoires d’étape et cinq jours de domination sur l’épreuve, grâce à Natnael Tesfazion, lequel a porté durant cinq jours le maillot jaune avant de le perdre dimanche dernier à Libreville, cette 15e édition de la Tropicale Amissa-Bongo a été celle des coureurs africains.

Cette 15ème édition de la Tropicale Amissa-Bongo (TAB), restera gravée certainement dans les annales du cyclisme africain, car elle aura été révélateur de la progression des coureurs du continent qui ont dominé de bout en bout cette course en dépit de la victoire au forceps, du Français Jordan Levasseur juste à une seconde de l’Erythréen Natnael Tesfazion maillot jaune depuis la deuxième étape entre Bitam et Oyem (107 km).

Leader samedi à Port-Gentil à une petite seconde du vainqueur de l’épreuve, la déception de Tesfazion est plus que grande : «Je suis déçu, mais c’est la loi du sport de haut niveau. Je remercie mon équipe pour le travail abattu durant la compétition», a-t-il déclaré tête baisée.

Plutôt fair-play, Natnael Tesfazion a félicité Jordan Levasseur pour sa victoire : «C’est un bon coureur et sa victoire est méritée. C’est un bon cycliste avec beaucoup d’expérience en plus d’être dans une bonne équipe», a conclu le leader de l’équipe érythréenne et meilleur jeune de cette 15ème édition.

Cette TAB 2020 aura été celle de toutes les surprises, côté africain, avec notamment la victoire du Camerounais Clovis Kamzong Abossolo, lors la 4ème étape disputée entre Lambaréné et Mouila (196 km), la plus longue de l’édition. Pour le coureur Camerounais, «Gagner une étape de la Tropicale Amissa-Bongo, c’est comme s’il venait de gagner une étape du Tour de France. Raison pour laquelle je dédie cette victoire d’étape à toute l’Afrique et particulièrement à l’Afrique centrale», a-t-il déclaré.

Kamzong Abossolo n’a pas tort de dédier cette victoire d’étape à la sous-région, d’autant plus que c’est la première fois en 15 éditions qu’un coureur de la sous-région termine premier d’une étape de la TAB.

En plus du maillot jaune conservé pendant cinq jours par Tesfazion, l’Algérien Youcef Reguigui (4e au général) a offert à l’Afrique sa deuxième victoire d’étape lors de la 5ème journée entre Lambaréné et Bifoun (82 km).

Cette domination africaine sera bonifiée et solidifiée par les deux succès du coureur érythréen, Biniam Girmay, pensionnaire de l’écurie française Nippo Delko Provence, plus fort et rapide entre Mitzic-Ndjolé et l’avant dernière étape de samedi à Port-Gentil.

Au classement général par équipe, l’Afrique truste à la première, 2e et 4e place. Il s’agit du Rwanda l’Erythrée et l’Algérie.

Dans la même catégorie