MAP Covid-19 : le président sénégalais appelle au renforcement des contrôles systématiques du port du masque GNA Police beefs up security to protect ballot boxes at Adaklu ANGOP Covid-19 : Angola regista 207 recuperados e 68 novos casos APS THIÈS : ’’ESPACE NDUGU’’, UN PROJET POUR MODERNISER LE PETIT COMMERCE DANS LES QUARTIERS APS HAUSSE DES CAS DE COVID-19 : MACKY SALL DEMANDE LE RENFORCEMENT DES CONTRÔLES SYSTÉMATIQUES DU PORT DU MASQUE AIP La GESTOCI teste son dispositif de sécurité sur ses installations AIP Le nouveau directeur régional de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle veut accompagner les responsables d’établissement AIP le gouvernement burkinabé estime a hauteur de 113 millions d’euros le soutien de l’union européenne AIP Plus de 2200 nouvelles cartes nationales d’identité disponibles à Dimbokro AIP Bientôt des logements pour les agents des Eaux et Forêts à Songon

1er FORUM NATIONAL DES JEUNES FILLES LEADERS :  LES JEUNES FILLES APPELEES A DEVELOPPER LES COMPETENCES  ET LES QUALITES DE LEADERS


  9 Novembre      8        LeaderShip Feminin (284),

   

Lomé, 9 nov. (ATOP) – « L’excellence au féminin » a été au cœur des travaux du premier forum national des jeunes filles leaders, organisé le samedi 7 novembre à Lomé.
Ce forum a été initié par l’ONG « Cœur Solidarité », en partenariat avec l’Union européenne (UE) et le Programme de consolidation de l’Etat et du monde associatif (Pro-CEMA). Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités de promotion de la gent féminine de ladite ONG.
Malgré l’existence de quelques politiques nationales sur l’agilité et l’équité genre, les femmes sont encore victimes de toutes sortes de discriminations. Souvent confinées dans des rôles de seconde zone, elles sont sous-représentées dans les instances de prise de décision.
En outre, victimes d’humiliations et de violences, sujettes à la précarité économique, elles vivent une perte de confiance et d’estime en soi. Cependant, cette situation, loin d’être une fatalité, peut être inversée positivement si des actions fortes, durables et coordonnées sont entreprises sur le terrain pour développer très tôt le leadership de la femme togolaise, son potentiel économique et politique. C’est pourquoi il importe de mettre l’accent sur la formation des jeunes filles, leaders de demain.
Ce forum vient justement contribuer d’une manière générale à l’émergence d’une nouvelle génération de jeunes filles togolaises épanouies et engagées dans une vie plus productive et citoyenne. De manière spécifique, il s’est agi d’amener les jeunes filles à prendre conscience de l’importance du rôle de la femme dans le développement social, économique et politique ; de les amener à développer les compétences et qualités de leaders, à travers la formation en développement personnel et leadership, ainsi que sur les techniques de communication et de prise de parole en public.
Les travaux de ce forum ont été marqués par des panels. Ces panels ont porté, entre autres, sur « Les défis et opportunités pour l’égalité genre et l’autonomisation des filles ; l’importance du rôle de la femme dans les instances de gouvernance ; le leadership féminin : question d’éducation, défis et valeurs à promouvoir ; décomplexer la jeune fille : développement personnel et conseil pratique ».
L’assistance a aussi suivie une communication sur « Le leadership féminin dans la gouvernance de l’Etat », présentée par la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tségan. « On ne naît pas femme, on le devient », cette formule provocatrice de Simone de Beauvoir, dit la présidente de l’Assemblée nationale dans sa communication, illustre bien l’intention de la femme de montrer en quoi l’identité féminine est une construction sociale posée et imposée dans l’histoire. Mme Tségan a fait savoir que l’absence de modèles féminins engendre chez les femmes une difficulté à se projeter, à se visualiser dans des postes de gestion ou de hautes instances. Pour elle, « il est temps que les femmes aient conscience de leur potentiel, qu’elles se disent que le passé n’est pas une projection du futur et que toute femme peut sans nul doute être pionnières dans l’atteinte de ses objectifs. La présidente de l’Assemblée nationale a martelé que « seuls, le travail, le goût de l’effort, l’audace, la détermination et la persévérance feront de vous les femmes leaders de demain, car le monde change et il va vite. Il vous appartient de prendre votre destin en main ». Elle a conclu son panel sur une réflexion de Simone de Beauvoir qui dit  « on n’existe pas sans faire », exhortant les jeunes filles à faire toujours plus pour s’instruire et exister.

Le chef de la délégation de l’Union européenne (UE) au Togo, Joaquim Tasso Villallonga a, dans ses propos, indiqué que son institution a toujours inscrit au cœur de ses actions au Togo, la question de la promotion du leadership féminin, raison pour laquelle plusieurs projets ont été et sont en train d’être exécutés dans cette optique, sans compter l’accompagnement des acteurs de la société civile faisant de cette problématique un secteur d’activité sur lequel ils se focalisent. « La promotion d’une société plus équitable en matière d’équité genre étant l’engagement et la vision politique du chef de l’Etat, l’UE n’hésitera pas à orienter une partie de ses actions au Togo, vers la scolarisation, l’autonomisation de la femme et le renforcement de sa participation dans les sphères de prise de décision », a ajouté le chef de la délégation de l’UE au Togo.
Pour la présidente de l’ONG « Cœur Solidarité », Mme Kouméalo Anaté, cette rencontre a permis d’une part, de décomplexer ces jeunes filles leaders participantes, en leur offrant l’opportunité de s’identifier aux femmes leaders de grandes renommées, à l’instar de la présidente de l’Assemblée nationale et de Mme le Premier ministre de la République togolaise et d’autre part, de renforcer les liens entre les jeunes filles leaders en favorisant la création de réseaux et de développement de la solidarité féminine indispensable pour relever ensemble les défis auxquels les femmes sont confrontées. Elle a exprimé sa gratitude aux partenaires financiers et à la présidente de l’Assemblée nationale, pour avoir rehaussé l’éclat de cet évènement par sa présence.

Dans la même catégorie