LINA ‘Augment Education Budget From US$42m To US$45m’ – Official Tells Lawmakers LINA Police Say Rep. Gray Off The Hook In Shai-Town Bar Assault Probe LINA Partners, MFDP Sign Land Administration Pilot Project LINA Pres. Weah Extols Iceland On National Day Observance MAP Le Moussem de Tan-Tan ouvre une fenêtre sur la richesse et la diversité de la culture du désert (M. Laaraj) MAP Le Maroc est prêt à ouvrir une nouvelle page de coopération avec le Salvador (M. Bourita) MAP Le Salvador se met du côté du reste du monde en retirant sa reconnaissance de la pseudo « RASD » (Président salvadorien) LINA Court Grants 5 CBL Former Officials Surety Bond LINA CDC Chairman Want Partisans Vote Opposition Out LINA Police Caution Frontpage Africa Newspaper, Other Media Outlets

1ère édition à Rabat du séminaire Afrique sur le renforcement des capacités de régulation des télécommunications


Rabat, 07 mai 2015 (MAP) – L’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT) organise du 06 au 08 mai à l’Institut National des Postes et Télécommunications (INPT) à Rabat, la 1ère édition du séminaire Afrique sur le « renforcement des capacités de régulation », qui connait la participation de membres des autorités de régulation des télécommunications de 11 pays africains.

Les participants à ce séminaire traitent durant trois jours, de thématiques liées à la régulation des télécommunications, telles que les leviers de régulation d’accès aux infrastructures de télécommunications, la généralisation de l’accès aux services de télécommunications, le traitement des litiges en matière de concurrence ainsi que le cadre législatif et réglementaire régissant le secteur des télécommunications, indique l’ANRT dans un communiqué.

Ce séminaire qui constitue l’occasion d’échanger sur les stratégies mises en place pour le développement du haut débit, s’inscrit pleinement dans la vision nationale de développement de la coopération Sud-Sud avec les pays africains, et entre dans le cadre des actions menées par l’ANRT en vue de renforcer la coopération et l’échange d’expériences bilatérale et multilatérale avec ses partenaires étrangers.

Ainsi, plusieurs visites d’échanges et formations sont organisées chaque année au profit des responsables et cadres de régulateurs de télécommunications africains.

Ces actions visent à contribuer communément à supporter les pratiques de régulation et à améliorer les performances du secteur des télécommunications dans le continent africain.

En effet, durant les prochaines années, les autorités de régulation africaines devront faire face à plusieurs défis et saisir les opportunités que présentent les TIC pour en faire un moteur de croissance économique et sociale, souligne le communiqué.

Dans un environnement marqué par la convergence, les régulateurs africains sont désormais appelés à unir leurs efforts pour mettre en place un nouveau cadre de régulation sectorielle, en vue d’entretenir la stabilité et la prévisibilité dans le secteur des télécommunications.

LC—COM.

Dans la même catégorie