AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique : Point de la situation de la COVID-19 au 20/09/2020 APS VINGT-SIX NOUVELLES INFECTIONS DE COVID-19 APS MACKY SALL SOULIGNE L’IMPORTANCE POUR LES PRODUCTEURS DE CONSTITUER DES COOPÉRATIVES AGRICOLES AIP Les membres du Rotory de Daloa et de Bouaflé à œuvrer pour le bien-être des populations malgré la pandémie de la Covid AIP Les leaders communautaires de Man sensibilisés sur la pratique de l’avortement thérapeutique AIP Cinquante tricycles remis aux femmes du Gôh, dans le cadre du programme social du gouvernement AIP Le plan national de gouvernance expliqué aux acteurs de la société civile de Daloa AIP Une campagne de sensibilisation sur la prévention des conflits électoraux lancée à Man AIP Une coordination des cadres du RHDP de Ferkessédougou installée AIP Le Conseil régional du N’zi offre des complets de pagne aux femmes de la région

208.000 CANDIDATS EN LICE POUR L’OBTENTION DU CEPD SUR TOUTE L’ETENDUE DU TERRITOIRE NATIONAL


  5 Août      9        Education (3518),

   

Lomé, 5 août (ATOP) – Au total 208.000 candidats ont entamé, le mardi 4 août, les épreuves écrits de l’examen pour l’obtention du Certificat d’étude du premier degré (CEPD) sur tout le territoire national. Ils sont répartis dans 1185 centres d’écrit.
Durant trois jours, ces futurs collégiens seront évalués dans dix matières notamment l’étude de texte, dictée –questions, rédaction, calcul écrit, calcul mental et problème, Education Civique et morale (ECM), Histoire-Géographie, Educivip et dessin.
Les autorités publiques à savoir des préfets, des maires, des directeurs régionaux, des inspecteurs des Enseignements primaire et préscolaire ont visité, des centres d’écrit pour constater le démarrage effectif dudit examen et surtout le respect des mesures barrières.

Dans toutes les localités visitées, les autorités ont encouragé les candidats à plus de concentration, à un travail bien fait et les ont exhortés à éviter la panique. Ils ont saisi l’occasion pour saluer les efforts du gouvernement et des acteurs de l’éducation qui ont permis le dénouement heureux de l’année scolaire malgré la pandémie de Coronavirus. Dans tous les centres, les mesures barrières contre la COVID-19 édictées par le gouvernement sont respectées à savoir le port de bavette, le respect de la distanciation et la présence des dispositifs de lavage de mains pour permettre aux candidats de se laver les mains avant l’accès aux salles et après les récréations.
Notons que le déroulement de cet examen dans le mois d’août au lieu de juin est lié à la perturbation des activités scolaires par la pandémie de coronavirus.

Dans la même catégorie