AGP Gabon: L’Institut Français du Gabon rouvre ses portes au public AGP Gabon/Justice: Les séminaristes édifiés sur le nouveau Code civil gabonais APS CANCERS DU COL DE L’UTÉRUS ET DU SEIN : 90% DES FILLES VACCINÉES À KAFFRINE APS HUIT NOUVEAUX CAS DE COVID-19 AGP Gabon: Délibération du BEPC et CEP à partir de ce dimanche 25 octobre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Don d’une Fondation à des structures du ministère en charge de la Santé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Des postes téléviseurs et décodeurs offerts aux chefs de village du secteur Sud de Niakara AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Reprise des activités économiques à M’Bahiakro suite au couvre-feu GNA HUAWEI introduces huge storage, stellar audio setup Y6s smartphone GNA NPP’s number one position is a step forward- Veep

2093 ÉLÉMENTS DÉPLOYÉS PAR LA POLICE À TOUBA


  4 Octobre      15        Securité (1661),

   

Touba, 4 oct (APS) – La police nationale a déployé 2093 éléments dans la ville de Touba pour la sécurisation des personnes et des biens lors du grand magal prévu mardi, a déclaré dimanche le commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle Modou Diagne, directeur de la sécurité publique.

« La police a mis en place un dispositif assez important de 2093 éléments qui sont départis entre les éléments du GMI, de la direction de la sécurité publique et des autres directions de la police nationale », a-t-il dit lors d’une conférence de presse à Touba.

À travers ce dispositif, la police nationale compte accompagner les autorités religieuses de Touba et les fidèles pour qu’ils puissent commémorer le magal en toute sécurité.

« Il y a un dispositif pré-magal qui était là depuis le 7 septembre et qui a procédé à des opérations depuis, dans le cadre du plan dénommé +Magal akk Carangué+. Ce plan qui a été déroulé entre Touba, Mbacké et Diourbel, a permis d’interpeller 1192 individus », a indiqué le commissaire.

Sur ce total, 216 personnes ont été déférées au parquet pour diverses infractions notamment trafic de chanvre indien, association de malfaiteurs, fragrant délit de vol, entre autres délits.

« Le magal de cette année est un peu particulier, lié au fait qu’il y a la pandémie du Covid-19 mais aussi cela tombe avec l’hivernage », a indiqué Modou Diagne.

Selon lui, « la police a pris en compte tous ces paramètres pour mettre en place un dispositif » de nature à « assurer la sécurité des personnes et de leurs biens ».

La police nationale contribue « depuis très longtemps » à stopper « la prolifération de cette maladie en interpellant toutes les personnes qui n’ont pas porté de masques dans les lieux où le port est obligatoire ».

« Sur les 1192 personnes interpellées, il y a 403 qui ont été arrêtées pour non port de masque. Le travail de la police s’est ressentie sur la baisse de cas qu’on a constatée dans tout le Sénégal, et particulièrement à Touba », a relevé le directeur de la sécurité publique.

Dans la même catégorie