APS LES RECOMMANDATIONS DE CEERNO SILEYMAANI BAAL GRAVÉES SUR UNE SCULPTURE POUR LA MÉMOIRE COLLECTIVE ANP Echange à Niamey entre le Chef de l’Etat Nigérien Issoufou Mahamadou et Secrétaire Général de la ZLECAF ANP Covid-19 : 6,560 milliards de Fcfa de l’Allemagne pour soutenir le plan de riposte à la pandémie au Niger ANP Décès à Niamey de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou ANP L’Hôtel Gaweye de Niamey sur le point d’être repris par le groupe Bravia ANP La société ORANO Mining Niger fait don d’équipements d’une valeur de 125 millions de CFA aux sinistrés des inondations du département de Kollo MAP Décès de l’ancien président nigérien Mamadou Tandja APS UN CENTRE DE FORMATION VEUT PROFITER DU TOURNOI DE L’UFOA POUR MIEUX EXPOSER SES PENSIONNAIRES APS TOURNOI DE QUALIFICATION DE LA CAN DES U20 : LA GAMBIE COMPLÈTE LE CARRÉ D’AS APS TOURNOI DE QUALIFICATION : LA GAMBIE NE CRAINT AUCUNE ÉQUIPE EN DEMI-FINALES (COACH)

20è concours d’agrégation CAMES: Le Gabon enregistre 100% de réussite en médecine humaine


  17 Novembre      6        Société (25163),

   

Libreville, le 17 Novembre (AGP) – Le 20ème concours d’agrégation du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES), organisé du 2 au 11 novembre 2020 à l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville en République du Congo, a enregistré la participation de 13 pays. Sur 287 postulants en médecine, les 5 candidats présentés par le Gabon uniquement dans la discipline médecine humaine, ont tous réussi.

Parmi les candidats gabonais admis lors du 20ème concours d’agrégation du CAMES, dans la médecine humaine, 2 sont issus du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) et 3 de l’Université des sciences de la santé d’Owendo (Sud de Libreville).

252 candidats au total ont postulé dans cette discipline, pour 204 admis, soit un taux de réussite de 80,95%. Ce concours a enregistré en général, 287 postulants venus des 13 pays membres du CAMES, dans toutes filières confondues de la médecine (médecine humaine, pharmacie, Odontostomatologie, médecine vétérinaire et productions animales), dont 234 reçus, soit 81,53%.

La délégation gabonaise a été conduite par le doyen de la faculté de médecine, le professeur Jean François Meye, accompagné des autorités rectorales.

Selon des sources rectorales, c’est une première pour le Gabon de présenter autant de candidats (5 au total) pour autant de réussite (100%).

Les nouveaux agrégés CAMES ont donc la lourde charge de poursuivre l’œuvre de la formation des jeunes médecins, dans la mesure où le Gabon souffre d’un déficit criard en médecins spécialisés.

Dans la même catégorie