APS MONDIAL U19 : LE DRAPEAU NATIONAL REMIS AUX LIONCEAUX DU BASKET APS POUR UNE DÉCENTRALISATION DES ACTIVITÉS DU CENTRE SÉNÉGALO-ALLEMAND D’INFORMATION À L’EMPLOI APS CONTRAT D’AFFERMAGE DE L’EAU : LA SDE VA SAISIR LA COUR SUPRÊME ANGOP UE disponibiliza 12 milhões de Euros para Programas de resiliência ANGOP Angola e os EUA retomam acordo sobre comércio ANGOP Bispos angolanos rezam missa no túmulo de Nsaku Ne Vunda APS INVESTISSEMENTS : LE GOUVERNEMENT INVITE LE PRIVÉ A PRENDRE LE RELAIS DE L’ETAT (MINISTRE) APS GREENPEACE DIT HALTE À L’INDUSTRIE DE FARINE ET DE L’HUILE DE POISSON APS LES ÉCHANGES COMMERCIAUX ENTRE DAKAR ET PÉKIN PORTÉS À PLUS DE 1500 MILLIARDS CFA EN 2018 (AMADOU HOTT) GNA Ministry lauds NGOs for their role in curbing illegal mining in Ghana

Festival de Jazz de Saint-Louis : Le top départ de la 26e édition donné


  27 Avril      60        Musique (487),

   

Dakar, 27 avril (APS) – Le ministre de la Culture Abdou Latif Coulibaly a procédé jeudi soir à l’ouverture officielle de la 26e édition du Festival international de jazz de Saint-Louis, qui se poursuivra jusqu’au premier mai dans la capitale nord du Sénégal, a constaté l’APS.
« Je déclare ouverte la 26e édition du Festival international de jazz de Saint-Louis », a lancé M. Coulibaly, au terme d’une allocution prononcée en présence de son collègue de l’Hydraulique et de l’Assainissement Mansour Faye, par ailleurs maire de Saint-Louis.
« Vous avez raison de dire que le festival de jazz de Saint-Louis ne peut pas être ignoré, je ne suis pas en train de justifier ce qui s’est passé par le passé, mais pour vous dire que je suis avec vous et je le serais tant que j’aurais le privilège d’assumer les fonctions de ministre de la Culture », a déclaré le ministre.
« Cela fait cinq années consécutives que je procède à l’ouverture de ce festival et c’est la première fois qu’un ministre de la Culture vienne avec nous pour ouvrir ce festival. Bienvenue ! », a de son côté dit l’édile en réponse au ministre de la Culture.
« C’est un plaisir pour nous +Domu Ndar+ (natifs de Saint-Louis) d’accueillir les festivaliers chez eux à Saint-Louis », a ajouté Mansour Faye, selon qui le Festival de jazz de Saint-Louis, inscrit « depuis longtemps » à l’agenda culturel du Sénégal, est également « connu à travers le monde entier ».
La manifestation a en effet été inscrite depuis 2016 sur la liste des « plus grands festivals » dans le dans le monde.
Le maire a félicité les organisateurs du festival qui selon lui « ne ménagent aucun effort pour la réussite de l’évènement », avant de réitérer l’engagement de la ville à soutenir le festival pour son rayonnement.
Le président du Festival Saint-Louis jazz a aussi salué la présence du ministre de la Culture qui, assure-t-il, « a bien compris le projet Saint-Louis jazz, projet culturel devenu majeur pour l’avoir tenu sans interruption chaque année pendant 26 ans ».
Des groupes musicaux du Sénégal (Hervé Samb, Julia Sarr), de la Côte d’Ivoire (Paco Sery et les Eléphants du jazz qui se sont produits au dernier Marché des arts du spectacle d’Abidjan +MASA+), des USA, de la France, etc. sont attendus à cette édition du festival de jazz de Saint-Louis.
Le public a eu droit, en ouverture, aux sonorités musicales du Camerounais Etienne Mbappé et de son groupe, prestation complétée par celle d’un trio luxembourgeois composé de Reis (piano), Demuth (contrebasse) et Wilfgen (batterie).
L’édition 2018 du Festival international de jazz de Saint-Louis (26 avril-1er mai) a pour parrain le prince Albert de Monaco. Les organisateurs de la manifestation prévoient des scènes « In » et « Off » ainsi qu’une foire commerciale.

Dans la même catégorie