ANP Niger : Le gouvernement se penche sur le phénomène de la mendicité dans le pays ANP Le Président de la République nomme un nouveau président de l’Autorité de lutte contre la corruption au Niger ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Ouverture à Bangui des travaux de la Table-ronde du secteur forestier ACAP Les Magistrats recommandent l’engagement systématique des poursuites disciplinaires à l’encontre des juges indélicats ACAP Le gouvernement condamne les exactions perpétrées près de Bossangoa ACAP Le Ministre de la Justice s’entretient avec l’Ambassadeur de France en Centrafrique GNA Government to establish girls STEM SHS in Accra GNA Murdered Constable Emmanuel Osei laid to rest

233 Réfugiés centrafricains de retour au pays


  11 Novembre      50        Migration (266),

   

Bangui, 11 nov. (ACAP)-Le Directeur de Cabinet au ministère de l’Action Humanitaire et de la Réconciliation Nationale, Antoine-Georges-Maximilien Banga et le Représentant du Haut-Commissariat des Nations-Unies au Réfugies (HCR), Hamdi Bukhari ont accueilli mardi 10 novembre 2020 à Bangui, 233 réfugiés centrafricains de retour dans leur pays d’origine.

Le Directeur de cabinet Antoine-Georges-Maximilien Banga a au nom du gouvernement centrafricain, exprimé ses reconnaissances à l’endroit des autorités Congolaises qui ont pendant sept ans sur leur sol hébergé nos compatriotes durant des moments difficiles de leur existence.

Il a aussi exprimé ses reconnaissances à l’endroit du HCR-Congo, qui n’a ménagé aucun effort pour apporter assistance à ces réfugiés tout le temps qu’ils ont passé en terre Congolaise.

S’agissant du HCR-RCA, il a été surtout question de la mise en place de l’appui logistique ayant permis l’assistance aux réfugiés d’autres pays en terre centrafricaine, mais aussi de l’accompagnement des réfugiés centrafricains dans leur pays.

De son côté, le Représentant du HCR, M. Hamdi Bukhari a expliqué que cet retour des réfugiés centrafricains s’inscrit dans le cadre de l’accord tripartite ( gouvernement Centrafricain- gouvernement Congolais et le HCR), signé en juillet 2018 à Kinshasa en RD Congo.

Il a souligné que 60% de ces réfugiés vivaient surtout dans des communautés d’accueil et c’est seulement 20 à 40% qui étaient logés dans les sites. Ce qui explique la fraternisation de ces deux communautés soeurs.

Il a fait savoir que suite à cet accord tripartite, plus de 18.000 réfugiés centrafricains ont déjà regagné leur patrie, et que ce retour a été suspendu pendant sept mois à cause de la pandémie de la COVID-19 dans les deux pays.

Selon lui, le fait que la paix et la sécurité sont revenus en Centrafrique, tout l’effort sera fait pour le rapatriement de tous les réfugiés centrafricains qui sont dans les autres pays et que l’accent sera mis sur leur rapatriement et leur réintégration.

« Car, derrière chaque rapatriement, il y a un grand travail d’accompagnement qu’il ne faut pas négliger et que cela n’est pas du seul ressort du HCR mais aussi du gouvernement », a-t-il poursuivi.

Il convient de rappeler que chaque réfugié et leur famille ont reçu des kits d’installation.

Dans la même catégorie