MAP Beach soccer:  » Mon objectif, c’est de qualifier le Maroc à la Coupe du Monde 2024  » (sélectionneur) MAP Rabat : Cérémonie en l’honneur des pugilistes marocains sacrés au championnat d’Afrique Elite et au championnat arabe Juniors GNA Ghana trains Rwandan FDA on WHO Benchmarking Tool GNA More people queue for power at Legon ECG sub-station GNA Stakeholders laud VRA for sustainable growth, impressive operational performance GNA Ghana grateful to UK for funding research into Non-Communicable Diseases GNA Mental Health Week launched in Tamale GNA Problem-solving based education curriculum is crucial for sustainable national economic growth GNA Africa’s mineral wealth remains key driver of its transformation- Ambassador Muchanga AIP Côte d’Ivoire-AIP/Des jeunes entrepreneurs formés à la digitalisation de leurs activités

233 Réfugiés centrafricains de retour au pays


  11 Novembre      64        Migration (341),

   

Bangui, 11 nov. (ACAP)-Le Directeur de Cabinet au ministère de l’Action Humanitaire et de la Réconciliation Nationale, Antoine-Georges-Maximilien Banga et le Représentant du Haut-Commissariat des Nations-Unies au Réfugies (HCR), Hamdi Bukhari ont accueilli mardi 10 novembre 2020 à Bangui, 233 réfugiés centrafricains de retour dans leur pays d’origine.

Le Directeur de cabinet Antoine-Georges-Maximilien Banga a au nom du gouvernement centrafricain, exprimé ses reconnaissances à l’endroit des autorités Congolaises qui ont pendant sept ans sur leur sol hébergé nos compatriotes durant des moments difficiles de leur existence.

Il a aussi exprimé ses reconnaissances à l’endroit du HCR-Congo, qui n’a ménagé aucun effort pour apporter assistance à ces réfugiés tout le temps qu’ils ont passé en terre Congolaise.

S’agissant du HCR-RCA, il a été surtout question de la mise en place de l’appui logistique ayant permis l’assistance aux réfugiés d’autres pays en terre centrafricaine, mais aussi de l’accompagnement des réfugiés centrafricains dans leur pays.

De son côté, le Représentant du HCR, M. Hamdi Bukhari a expliqué que cet retour des réfugiés centrafricains s’inscrit dans le cadre de l’accord tripartite ( gouvernement Centrafricain- gouvernement Congolais et le HCR), signé en juillet 2018 à Kinshasa en RD Congo.

Il a souligné que 60% de ces réfugiés vivaient surtout dans des communautés d’accueil et c’est seulement 20 à 40% qui étaient logés dans les sites. Ce qui explique la fraternisation de ces deux communautés soeurs.

Il a fait savoir que suite à cet accord tripartite, plus de 18.000 réfugiés centrafricains ont déjà regagné leur patrie, et que ce retour a été suspendu pendant sept mois à cause de la pandémie de la COVID-19 dans les deux pays.

Selon lui, le fait que la paix et la sécurité sont revenus en Centrafrique, tout l’effort sera fait pour le rapatriement de tous les réfugiés centrafricains qui sont dans les autres pays et que l’accent sera mis sur leur rapatriement et leur réintégration.

« Car, derrière chaque rapatriement, il y a un grand travail d’accompagnement qu’il ne faut pas négliger et que cela n’est pas du seul ressort du HCR mais aussi du gouvernement », a-t-il poursuivi.

Il convient de rappeler que chaque réfugié et leur famille ont reçu des kits d’installation.

Dans la même catégorie