AIP Le maire d’Aboisso pour l’implication des populations dans la gestion de la commune AIP Des équipements et des vivres à une pouponnière de Soubré AIP Série d’incendies « mystérieux » de domiciles à Latokaha MAP Mali : Le SG de l’ONU condamne une attaque contre les Casques bleus MAP Des plasticiens marocains et africains participent à une exposition d’art collective APS L’EXPOSITION DES ŒUVRES DE LÉONARD DE VINCI S’INSCRIT DANS ‘’LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ’’ (PR HAMADY BOCOUM) APS UGB : LES ÉTUDIANTS ENTAMENT UNE OPÉRATION D’EMBELLISSEMENT DU CAMPUS DE SANAR GNA Reopening of schools: Booksellers bemoan low patronage of products APS LIGUE 1 : LES ‘’AFRICAINS’’ TEUNGUETH FC ET JARAAF CONFIRMENT GNA GLOWA schools twenty adolescent girls, five patrons in leadership roles.

24 jeunes issus de l’immigration clandestine reçoivent des kits pour leur autonomisation


  26 Novembre      2        Société (27340),

   

Man, 26 nov 2020 (AIP)- Quelque 24 jeunes issus de l’immigration clandestine ont reçu, mercredi 25 novembre 2020, à Man, des kits en vue de leur autonomisation.

Ces 24 ex-immigrants ont été formés dans des métiers de leur choix, signale-t-on. La mise à leur disposition de kits s’inscrit dans le cadre du projet de protection des enfants en mobilité contre les violences, les abus et l’exploitation en Côte d’Ivoire (PPEM-CI), financé par l’Unicef. Il est destiné à identifier quelque 1200 jeunes de Yopougon, Abobo, Man et Daloa, de retour où à risque de migration, en vue de les accompagner dans des activités génératrices de revenus.

Pour le maire de Man, Aboubakar Fofana, « cet acte ne va pas seulement aider les jeunes, mais aider aussi des familles entières qui verront leurs enfants épanouis dans quelques mois. (…). Il y a tout ici. Il suffit d’être engagé, car l’eldorado c’est d’abord ici ».

« Nos actions de sensibilisation d’écoute et d’orientation ont permis à nombre de jeunes d’être acteur du tissu social (…). Notre organisation s’est engagée face à ce fléau, à sensibiliser les jeunes, à leur donner les informations sur les risques et à les encourager à partir par la voie légale », a souligné le coordonnateur national de l’Association des enfants et jeunes travailleurs (AEJT), Houeto Yves Roland.

(AIP)

Dans la même catégorie