AIP Côte d’Ivoire/ Le président du Sénat présente la digitalisation comme un instrument de performance de la DGI APS 31 MILLIARDS MOBILISÉS POUR LES CENTRALES SOLAIRES DE KAÉL ET KAHONE AGP Sénégal : la BAD soutient un projet de « valorisation des eaux » pour le développement des chaînes de valeur agricoles avec plus de 60 millions d’euros AGP Guinée/Economie : 5.000 tonnes de poissons disponibles pour la période de repos biologique à Sonit-Pêche ANGOP L’Angola prêt à empêcher une éventuelle propagation du virus Ebola ANGOP L’Angola appelle à un débat permanent sur le flux illicite d’armes en Afrique GNA Forum of Heads of Girl’s SHS holds 2019 Summer Camp GNA Addressing campus unrest: administrators key to ensuring stability GNA Honour your tax obligations—Oxfam Ghana AGP Boké-Environnement : Le Réseau-Environnement-Bauxite reboise les alentours du Gouvernorat

Togo: 2495 cartons de tilapias contaminés de la société chinoise « ANDAMAN » incinérés


  19 Novembre      48        Agriculture (2954), Economie (24396), Entreprises (1271),

   

Lomé, le 19 nov. (ATOP) – Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique, col. Ouro-Koura Agadazi a incinéré 2495 cartons (soit 24 tonnes) de tilapias contaminés d’une valeur de 28 millions de FCFA, le mercredi 18 novembre à Adétikopé, à une vingtaine de km au nord de Lomé.

Ces poissons, en provenance de la Chine ont été saisis par les services d’inspection du ministère en charge de l’Agriculture dans le cadre de leur contrôle de routine dans le but de protéger les consommateurs des produits avariés.
Le ministre a indiqué que l’affaire remonte depuis le 5 septembre où la direction de l’Elevage a été contactée par la Direction de la Police Judiciaire (DPJ) d’une saisie le vendredi 4 septembre d’un conteneur immatriculé PCIU60083/5 contenant des tilapias. Selon lui, après les investigations des inspecteurs vétérinaires, il est assorti que ces produits sont importés illicitement au Togo par M. Ouhunze de nationalité chinoise parce que ce dernier ne disposant pas d’un agrément sanitaire et n’ayant pas une autorisation d’importation, ni de dépotage conformément aux textes en vigueur.
Le col. Agadazi a expliqué que c’est dans ces conditions que les tilapias ont été entreposés dans la chambre froide de l’établissement « ETONAM » sis au quartier Casablanca à Lomé aux fins d’analyse. Les résultats d’analyse du laboratoire de l’Université de Lomé (UL) ont révélé que la chair des tilapias examinés contenait des résidus de médicaments vétérinaires de 28% contre 10% qui est la norme, donc impropre pour la consommation humaine, a conclu le ministre.
Le ministre Agadazi a déclaré avoir adressé une lettre de notification de saisie et de destruction desdits tilapias au directeur général de la société qui à son tour, a demandé une contre-expertise. Il a laissé entendre que vue la lenteur du propriétaire des tilapias, il lui a été demandé de prendre des dispositions pour la destruction de ces produits cancérigènes.
Le ministre a saisi l’occasion pour appeler les importateurs à la responsabilité en rassurant que des instructions ont été donnés aux services techniques de contrôler tout produit sur l’ensemble du territoire national pour qu’en cette fin d’année, les produits qui seront déversés sur les marchés soient de bonne qualité pour l’intérêt des populations.
ATOP/BBG/KYA

Dans la même catégorie