ANG Lisboa quer “o nível máximo” com Bissau GNA Maj Mahama- Police did not rely solely on the video-Witness GNA Special Educators admits to low knowledge on cerebral palsy GNA Administrators urged to end “we are working on it” syndrome AIB Eau, Energie et Economie : L’Allemagne soutient le Burkina Faso avec 26 milliard de FCFA AGP Arrestation de deux passagers pour détention de faux passeports AIB Burkina: Vers l’instauration  d’un système efficace de protection des personnes vulnérables ANGOP Un message du Président angolais remis à son homologue chinois ANGOP BNA soutient la création d’incubateurs d’entreprises ANGOP Angola : Remise officielle d’un navire de recherches scientifiques

25E Saint Louis Jazz : l’ensemble philarmonique de l’armée sénégalaise en ouverture


  25 Avril      49        Arts & Cultures (2599), Musique (498),

   

+++De l’envoyée spéciale de l’APS : Fatou Kiné Sène+++

Dakar, 25 avr (APS) – L’Ensemble philharmonique de l’armée ou la musique principale des forces armées sénégalaises ouvre ce lundi soir la 25 ème édition du festival international de jazz de Saint-Louis a appris l’envoyée spéciale de l’APS.

L’édition de cette année qui démarre dans la soirée se poursuivra jusqu’au lundi 1er mai.

Sur la scène de la Place Faidherbe, pour une balance, aux environs de 18h ce lundi, l’orchestre dirigé par le chef de la musique principale, le Lieutenant Adama Koundoul, compte « monter une des facettes de son riche répertoire », notamment, « jazz et musique classique, mais aussi les sonorités tirées du folklore classique sénégalais ».

Une cinquantaine de musiciens sont présents à Saint-Louis sur la centaine que compte l’Ensemble.

« L’orchestre est plus volumineux que cela, mais compte tenu de l’espace, on a retenu une cinquantaine pour participer à cette invitation », fait savoir le lieutenant Koundoul.

L’officier des Forces armées sénégalaises d’ajouter que « c’est un orchestre d’harmonie ou de philharmonie, composé de divers types d’instruments. Il y en a en bois avec les clarinettes, les flûtes. Il y a des saxophonistes, des trompettistes, des bassistes, plus la percussion ».

« Cela nous permettra de revisiter les chansons folkloriques du patrimoine national, mais aussi les classiques français et d’ailleurs », a dit le lieutenant Koundoul, rappelant que son groupe n’a pas participé au festival international de jazz de Saint-Louis depuis plus de dix ans.

« Les organisateurs ont jugé nécessaire de nous faire participer au festival, une invitation a été transmise et après plusieurs correspondances, nous voilà à Saint-Louis », a dit lieutenant Koundoul.

L’autre groupe programmé ce lundi est le Gambien Jaliba Kouyateh qui va, avec son orchestre « Le Kumareh Band », faire savourer son répertoire « Kora pop ».

A cette édition 2017, les musiciens de jazz Lokua Kanza (RDC), Marcus Miller et Lucky Peterson (USA), Nakodje, Hervé Samb, Aliune Wade et Baba Maal (Sénégal), etc., feront leur apparition sur sur la scène « In » du Saint-Louis Jazz.

Le « Off » aussi a livré sa programmation avec des ténors de la musique sénégalaise comme Cheikh Lô, Cheikh Tidiane Fall, Wasis Diop, etc.

FKS/PON/ASB

Dans la même catégorie