ANG Progrès importants réalisés dans le processus d’intégration à la faveur de la ZLECAF (UA et UE) AGP Gabon : Inauguration de l’agence de la SEEG de la Cité Damas AGP Gabon : Vers une reprise du Championnat national de football APS MACKY SALL : « JE SUIS UN EXEMPLE VIVANT DE LA CAPACITÉ D’ADOPTION DU SINE » AGP Gabon : le Premier ministre le cap du nouveau Gouvernement APS BERNARD CASIMIR CISSÉ : « IL N’Y A QU’UN SEUL FICHIER, MAIS QUI DISPOSE DE DEUX COMPARTIMENTS » APS LES TRAVAUX DE BITUMAGE DE LA ROUTE KEUR MARTIN-WAHAL DIAM LANCÉS Inforpress Sal: Empregadas domésticas consideram-se mais valorizadas mas queixam-se da situação de vulnerabilidade

2eme édition de la foire internationale du livre de Lomé : plusieurs activités socio-éducatives au cœur de l’événement


  12 Novembre      46        Culture (2000), Livres (272),

   

Lomé, le 12 nov. (ATOP) – Plusieurs activités ont marqué la deuxième édition de la Foire Internationale du livre de Lomé (FI2L), axée sur le thème « Lire, s’informer pour se former », du 8 au 12 novembre à Bluezone de Cacaveli à Lomé.
Initiée par le club Le littéraire, cette foire a pour objectif de promouvoir la création littéraire togolaise, et d’offrir une plus grande visibilité aux écrivains togolais tant au plan national qu’international. Il s’agit également de contribuer à dynamiser ce secteur et de permettre à la littérature togolaise de jouer son rôle en matière culturelle au Togo.
Cette édition a connu la participation des délégations étrangères, partenaires, et des invités d’honneur venus notamment du Bénin, de la Cote d’Ivoire, du Niger, du Burkina Faso, du Cameroun, de la France et de l’Allemagne par le truchement des Instituts français et Goethe.
L’événement a été marqué par le concours « Miss Littérature » à l’issue duquel, Mlle Agunyo Ghislaine Yawa, 22 ans, étudiante en 3ème année de génie civil à l’ENSI de l’Université de Lomé, a été sacrée au cours d’une soirée spectacle qui a regroupé 9 concurrentes issues des phases éliminatoires. Mlle Agunyo représentera le Togo dans le cadre de la complétion sous régionale « Miss Littérature » prévue au Bénin.
La manifestation a été aussi marquée par des exposés sur des thèmes tels que « La recherche à l’heure du numérique », « Il faut lire avec choix et réflexion, si l’on veut retirer quelque utilité de ses lectures » et « Le livre dans l’univers familial » et des panels autour des thèmes « Lire, s’informer pour se former » et «  Les défis de l’édition en Afrique francophone ». L’événement a connu également le concours inter-lycées de lecture qui a permis à Mlle Fofana Fatoumata Claire, catégorie terminale du lycée Adidigomé I, de remporter le trophée lors de la phase ultime entre lauréat des catégories seconde, première et terminale.
D’autres activités telles que des causerie-littéraires, un forum livre jeune, des dédicaces, des ateliers d’écritures, un théâtre, un conte, une compétition de scrabble, des espace-enfants et des expositions étaient au programme. Aussi un lot d’environ 500 livres a été remis à la bibliothèque de Lamatèssi par le président du club Le Littéraire, promoteur de la FI2L, Steve Bodjona.
Le directeur de cabinet du ministère de la Communication, de la Culture, des Sports et de la Formation civique, Franck Missité en lançant la foire, a salué la vision du club Le littéraire, dont la justesse du diagnostic sur l’état actuel de la littérature est plus que saisissante. Selon lui, beaucoup d’enquêtes réalisées, témoignent du déclin du livre et de la littérature dans le secteur de de la culture et de l’éducation au Togo. « Le rôle du livre est souvent réduit à celui de conteneur de l’information ; or l’on lit à des fins d’édification, pour s’évader, pour s’instruire, pour des motifs professionnels, pour le simple plaisir de lire », a-t-il martelé.
M. Missité a relevé que le dispositif du Fonds d’aide à la culture mis sur pied pour concrétiser l’engagement du gouvernement, d’asseoir une politique publique favorable au monde de la culture et dont l’un des volets est consacré à l’appui à la production littéraire en est une parfaite illustration et un début de réponse.
Le président du club Le littéraire, Promoteur de la FI2L, Steve Bodjona, s’est réjoui de l’intérêt de plus en plus croissant que les uns et les autres accordent au livre dans leur quotidien. A travers le thème de cette édition « Lire, s’informer pour se former » a-t-il dit, il s’agit de dire au public surtout aux apprenants que pour renforcer leurs capacités et donner une qualité à leur formation ils ne peuvent aucunement se passer du live ou de la lecture.
Pour lui, la littérature togolaise de façon générale se porte bien, car a-t-il confié, aujourd’hui il y a tout un foisonnement d’auteurs et de titres avec plusieurs maisons d’édition. « Il est important également de faire consommer ce que nous produisons en tant qu’écrivains et écrivaines au public togolais, d’où la nécessité d’une meilleure prise en compte des œuvres littéraires togolaises dans les programmes scolaires et universitaires », a-t-il souligné. ATOP/TGB/AAA

Dans la même catégorie