GNA Desist from tribal politics-NPP Regional Secretary GNA NDC is committed to winning 2020 elections – Ofosu-Ampofo ATOP SOS VILLAGE D’ENFANTS RENFORCE LES CAPACITES DES ACTEURS A ATAKPAME GNA Prospective voters prefer the code system to verify their details – EC ATOP DES ACTEURS IMPLIQUES ENTRETENUS SUR LE CONTROLE DE L’ACTION PUBLIQUE ET LA REDEVABILITE PARLEMENTAIRE ATOP DES LEADERS DES VILLAGES DE AIMES-AFRIQUE EN ATELIER DE FORMATION ATOP LA BIDC SIGNE UN ACCORD DE FINANCEMENT DE 50 MILLIONS D’EUROS AVEC ORAGROUP ATOP LA COMMISSION DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE A DEBATTU DU SUJET Inforpress Global Shapers Praia Hub e AD Relâmpago solidarizam-se com famílias despojadas das últimas chuvas Inforpress Cabo Verde tem trabalhado para integrar as migrações nas suas estratégias de desenvolvimento, ministro

2EME SESSION ORDINAIRE DE L’ANNEE 2020 : LA 6E LEGISLATURE EFFECTUE SA RENTREE PARLEMENTAIRE


  2 Septembre      16        Politique (11305),

   

Lomé, 2 sept. (ATOP) – La présidente de l’Assemblée nationale, Mme Tsègan Yawa Djigbodi a ouvert, le mardi 1er septembre au siège de l’hémicycle à Lomé, la rentrée parlementaire de la 6ème législature pour le compte de la 2ème session ordinaire de l’année 2020. C’était en présence du Premier ministre, Dr Komi Selom Klassou, des présidents des institutions de la République et des ministres.

Cette session dite « session budgétaire » intervient après deux mois d’intersession ou de vacances parlementaires pour répondre à l’impératif constitutionnel. Elle sera consacrée à l’examen et au vote de la loi de finances gestion 2021 et de vingt-trois projets de loi affectés aux différentes commissions permanentes pour études.

La présidente de l’Assemblée a réaffirmé l’engagement et la détermination de la représentation nationale à examiner de concert avec le gouvernement, la meilleure adaptation des trois axes du PND, en accéléré, temporisé ou différé à l’aune des incidences néfastes de la Covid-19, lors de l’étude du projet de loi de finances gestion 2021 qui sera déposé sur le bureau de l’Assemblée nationale. Mme Tsègan a souligné que certains de ses collègues députés ont introduit diverses interpellations à des membres du gouvernement sur des questions dont l’importance et l’urgence sont établies, conformément aux moyens qu’offrent la Constitution et notre règlement intérieur. « Je m’efforcerai donc de vous soumettre dans les meilleurs délais un calendrier des activités de l’institution qui prend en compte l’examen des projets ou propositions de loi, les interpellations des membres du gouvernement, les ateliers de renforcement des capacités ou de formations prévus avec l’appui des partenaires au développement », a-t-elle ajouté. Elle a invité les acteurs impliqués à faire progresser les travaux dans les commissions afin d’étudier les projets et propositions de loi qui sont en instance, en attendant le dépôt du projet de loi de finances gestion 2021 par le gouvernement.

L’oratrice a précisé que la transmission à l’hémicycle du recueil des textes relatifs à la riposte nationale à la pandémie du coronavirus couvrant la période mi-mars à fin juillet 2020 est la preuve de l’engagement avec lequel, le gouvernement dans son ensemble œuvre inlassablement à traduire dans les faits la vision du président de la République qui attend de chacun des acteurs, une dextérité dans la gestion des affaires publiques.

« Malheureusement, notre pays n’est pas pour autant sorti de cette situation de crise et les dernières données restent préoccupantes. Compte tenu des incertitudes liées à l’évolution de la situation sanitaire, je présume que la reprise prudente des différentes activités économiques ne sera pas sans effet négatif sur la capacité de mobilisation des ressources nécessaires à l’atteinte de nos objectifs stratégiques de développement », a-t-elle martelé. Elle a enfin au nom de la représentation nationale, félicité le président de la République, Faure Gnassingbé pour toutes les mesures initiées dès les premières heures pour éradiquer la pandémie du coronavirus sur toute l’étendue du territoire.

La présidente Tsègan a insisté sur l’instruction des enfants face au défi de la digitalisation en milieu urbain tout comme celui de l’électrification en milieu rural et l’entrepreneuriat local, un puissant levier dans la chaine de création de richesse. Après avoir salué les avancées réalisées par le gouvernement dans ces domaines, elle l’a encouragé à poursuivre ses efforts pour soutenir la productivité des entrepreneurs locaux, gages de création de plus d’emplois et de richesse. « Il ne me reste qu’à lancer un appel à nos concitoyens à porter une attention plus accrue à la consommation des produits fabriqués au Togo pour hisser très haut le label Made in Togo », a-t-elle poursuivi.

Par ailleurs, la présidente a félicité les députés pour avoir mis à profit l’intersession parlementaire pour intensifier les sensibilisations et apporter leurs contributions aux efforts déployés par les plus hautes autorités du pays pour aider les concitoyens dans ce contexte sanitaire difficile.

Dans la même catégorie