ANP L’OCI condamne les violences post-électorales au Niger GNA Peace Corps Volunteers commended for improving sanitation GNA Consider Ho for a tech hub- Togbe Afede GNA Council of State member honoured for contributions to energy sector AIP Les élèves du lycée moderne d’Agnibilékrou appelés à plus de discipline et de responsabilité INFORPRESS São Vicente: Jovem esteticista incentiva mulheres a cuidarem da saúde das suas unhas AIP Législatives 2021: Le candidat EDS de la commune envisage l’installation d’un bureau du député à Adzopé GNA Futebol/Santiago Norte: Esperança e Varandinha continuam a dividir liderança do campeonato GNA Legislativas: PP perspectiva apresentar candidaturas nos círculos eleitorais do Sal e Fogo GNA Veep and wife take jabs of Coronavirus vaccine

2ème tour de la Présidentielle : La CENI détecte de faux bulletins de vote en circulation dans les régions de Dosso et Agadez.


  21 Février      11        Politique (15419),

   

Niamey, 21 fév (ANP)- La commission électorale nationale indépendante
(CENI) a, dans un communiqué publié, ce dimanche 21 février 2021,
annoncé la découverte de faux bulletins de vote en circulation dans
les régions de Dosso et d’Agadez.

Le communiqué précise que ‘’ces bulletins de vote dont un exemplaire
est parvenu à la CENI et qui provient d’un lot de mille (1000)
bulletins produits dans un pays voisin, ont été livrés à Koré Maïroua
pour le compte d’un militant d’un parti en compétition’’.

La CENI annonce également dans ce même communiqué que ‘’la
distribution de ces bulletins a déjà commencé dans plusieurs communes
notamment Dan Kassari, Dogon Kiria, Tibiri, Soucoucoutane dans la
région de Dosso, et Dabaga à Agadez’’.

‘’Ce bulletin manifestement copié n’est ni un spécimen, ni bulletin de
vote unique. Il est un faux évident’’ précise le communiqué.

Pour cela, la CENI s’insurge contre de ‘’telles manœuvres tendant à
amener des citoyens à douter de la sincérité du scrutin’’, tout en
rappelant que ‘’ces faits constituent le délit de distribution et de
détention de faux bulletins et ou de spécimens puni par la loi’’.

En conséquence la CENI met en garde les fauteurs de troubles dont
l’action peut compromettre le bon déroulement des opérations
électorales’’.

Elle invite, à cet effet, les acteurs du processus électoral à
‘’faire preuve de sens civique et de discernement dans le cadre de
leur participation au scrutin en cours’’ et leur demande aussi de
‘’respecter et de faire respecter scrupuleusement les lois
électorales’’.

Ce 21 février 2021, 7,4 millions de nigériens sont appelés aux urnes
pour élire le futur président de la République pour les cinq années à
venir, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie