AIP Les bases et sections du RHDP du Bounkani dotés de matériel roulant AIP Des présidents d’associations de jeune et de femme investis à Adiaké AIP Les bases et sections du RHDP du Bounkani dotés de matériel roulant AIP Inter/ Le président centrafricain Faustin archange Touadera annonce sa candidature a l’élection présidentielle AIP La communauté musulmane prie pour la paix à Adzopé AIP Présidentielle 2020: la confrérie Dozo de Dimbokro s’engage à œuvrer au renforcement de la cohésion sociale AIP Des présidents d’associations de jeune et de femme investis à Adiaké AIP Inter/ Un diplomate de carrière nommé a la tête du gouvernement de transition au Mali APS LES TECHNICIENS DE SURFACE VEULENT UNE REVALORISATION DE LEUR POUVOIR D’ACHAT APS COVID-19 : LA TENDANCE BAISSIÈRE SE CONFIRME

3.240 candidats composent pour le premier diplôme univer-sitaire dans le Plateau


  21 Juillet      5        Education (3557),

   

Kétou, 21 juil. (ABP) –Le préfet du département du Plateau, Daniel Valère Sètonnougbo accompagné des cadres de son administration et du directeur départemental de l’enseigne-ment secondaire, technique et de la formation professionnelle du Plateau, a lancé ce lundi les épreuves écrites du baccalauréat (BAC) session de juillet 2020 au collège d’enseigne-ment général 1 de Kétou en présence des acteurs impliqués et du maire de la commune, Lucie Sessinou.Au total, 3.240 candidats dont 963 filles et 2.277 garçons sont inscrits pour le baccalauréat 2020 dans le département du Plateau.Au lancement, les autorités départementales ont adressé des mots d’encouragement à l’endroit des candidats.« Le BAC est un examen. Ce n’est pas un concours.

Réfléchissez avant de pondre ce que vous allez pondre sur vos copies. Réfléchissez très bien. On ne va vous demander que ce que vous avez étudié. C’est comme les devoirs de classe. C’est comme les examens blancs, donc réfléchissez très bien. Il n’y a rien qu’on vous donnera que vous n’avez pas vu en classe. Relisez chaque fois ce que vous allez écrire et il ne faut pas avoir peur », ont lancé les autorités à l’endroit des candidats. Cet examen se tenant dans un contexte spécial lié à la pandémie de la COVID-19, le préfet Daniel Valère Sètonnougbo a félicité le gouvernement pour les disposi-tions prises pour la tenue effective et à bonne date des différents examens académiques.Il a par ailleurs, demandé à tous les acteurs impliqués dans l’orga-nisation du BAC 2020 à maintenir les dispositions sanitaires et sé-curitaires en vigueur pour le bon déroulement des épreuves.Pour sa part, le directeur départemental de l’enseignement secon-daire, technique et de la formation professionnelle du Plateau, Soumaïla Abiossè a rassuré des dispositions techniques prises afin que tout se déroule dans les règles de l’art.Rappelons qu’aucun incident n’a été déploré au démarrage des épreuves écrites du BAC 2020 dans les quatre centres de composi-tion que compte le département du Plateau, sauf que dans la com-mune de Kétou, un candidat âgé de 17 ans est mort la veille par pendaison. La cause de son décès reste encore à élucider

Dans la même catégorie