GNA GPL 2020/21: GFA announces rates/sales points for Hearts/Kotoko Super clash GNA Great Olympics pip Bechem United GNA Central Bank will continue to provide strong policy to support growth recovery-Governor GNA Businesses need resilient and innovative strategies for sustainability GNA Farmers in UE anxious over delay of fertilizer subsidy GNA Support Central African states to build agricultural research capacities – Dr. Tabuna GNA Ghana Highway Authority to rehabilitate the 99 km Ho-Denu road- Atobra-Acheampong GNA Paramount Chief lauds President for Ghana’s development GNA CoST Sekondi-Takoradi chapter surveys Infrastructure GNA More than 90 per cent of structures in Ashanti listed

30 JEUNES ANIMATEURS FORMÉS EN ÉDUCATION ACTIVE ET INCLUSIVE PAR LE SPORT


  22 Novembre      15        Education (5188),

   

Saint-Louis, 22 nov (APS) – Quelque 30 jeunes animateurs venant de six quartiers de la ville de Saint-Louis ont bouclé dimanche leur première module de formation sur les concepts de l’éducation active et inclusive et par le sport, sous l’égide de l’ONG ‘’PLAY International’’ en partenariat avec l’ASSCAN, à travers le projet ‘’Ejo’’, appris l’APS.

Selon Inse Diagne, secrétaire exécutif de l’association de solidarité sportive, culturelle et artistique nationale (ASSCAN), ce projet ‘’Ejo’’, qui veut dire ‘’Demain’’, vise à former des acteurs pionniers du développement par le sport, grâce à son volet éducation et formation.

Il s’agit ainsi de permettre aux jeunes ‘’d’être des modèles de citoyens, par l’épanouissement dans le sport, un vecteur de valeur positive, de solidarité et de partage’’.

Selon lui, cette formation vise à former les jeunes à travers l’éducation et l’inclusion sociale, afin qu’ils deviennent des ‘’vecteurs’’ de messages éducatives auprès des enfants qui sont les bénéficiaires directs du projet ‘’Ejo’’.

L’association sénégalaise créée en 2003 par Inse Diagne, ancien footballeur professionnel reconverti dans le domaine de l’éducation et de l’insertion par le sport, intervient auprès des enfants saint-louisiens de 6 à 15 ans. Elle est implantée dans trois quartiers historiques de la partie continentale de Saint-Louis, notamment, HLM, Diamaguene et Léona.

Selon lui, ce projet, qui sera exécuté sur 3 ans 2019-2022, bénéficiera à plus de 80 000 enfants issus de quatre pays de l’Afrique de l’ouest, ‘’pour favoriser un développement durable dans lequel s’inscrit cette initiative’’.

Le secrétaire exécutif a aussi promis qu’à partir de l’automne 2021, le projet Ejo sera déployé simultanément sur les 6 zones au bénéfice de plus de 24 000 enfants et jeunes adolescents sénégalais de 6 à 16 ans.

‘’L’essaimage des activités du projet est réalisé de façon progressive et croissante avec un démarrage dans les communes de Ziguinchor en Casamance et de Saint-Louis, puis par un investissement de deux autres zones opérationnelles pour chaque région, notamment de Kolda et Tambacounda, en Casamance et Saint-Louis’’, a-t-il expliqué.

Dans la même catégorie