ANP Permettre aux pays pauvres d’accéder aux futurs vaccins contre la Covid 19 AGP Boké-Société ; Des vivres et de matériels de construction aux populations du village Kotobolia. AGP Dubréka/Education : Les résultats de 2020 jugés satisfaisants d’après la DPE. AGP Boké-Politique: La marche du FNDC étouffée AGP Labé : lancement de la campagne électorale du RPG Arc en Ciel sous fond de tension. ANG Cooperação/Presidente do Níger realiza visita de trabalho a Bissau ANG Saúde Pública/Durão Barroso nomeado presidente da Aliança Global para as Vacinas ANG Novo ano letivo / Alunos vão as aulas aos sábados ANG EUA-Eleições/ Joe Biden diz a Trump que se cale em debate conflituoso ANG Covid-19/UE sensibiliza Governo para economia ecológica

M. Pompeo salue une « nouvelle avancée » dans les relations d’amitié ancestrale entre les Etats-Unis et le Maroc


  1 Septembre      9        Politique (11478),

   

Rabat, 01/09/2020 (MAP), Le Secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo a souligné que l’accord relatif à la consolidation des privilèges et de l’immunité diplomatiques signé mardi par les Etats-Unis et le Maroc est une « nouvelle avancée » dans les relations d’amitié ancestrale liant Rabat et Washington tout en exprimant sa gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour son soutien à l’élaboration de cet accord qui vise à garantir le fonctionnement efficace des représentations diplomatiques des deux pays.

« Nos liens étroits ne sont guère surprenants. Le Maroc et les États-Unis sont les plus vieux amis », a indiqué M. Pompeo dans une intervention à l’occasion de la signature en visioconférence de cet accord lors d’une cérémonie co-présidée avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Le chef de la diplomatie américaine a ajouté que « cet accord, ainsi que le nouveau consulat que nous commencerons à construire à Casablanca plus tard cette année, illustrent l’importance attachée par nos deux nations à la sécurité et au moral de nos équipes et leurs familles ».

« Le personnel consulaire de nos pays mérite les mêmes privilèges et protections que le personnel de nos ambassades », s’est-il félicité.

Rappelant que le Royaume a été la « première nation à nous reconnaître en décembre 1777 », M. Pompeo a indiqué que la plus ancienne propriété diplomatique des Etats-Unis, la Légation américaine à Tanger, fête l’année prochaine ses 200 ans. « C’est notre seul monument national historique qui se trouve à l’extérieur des États-Unis », a-t-il dit.

Le chef de la diplomatique américaine a tenu, à cette occasion, à saluer l’amélioration constante des relations maroco-américaines, notant que les deux pays ont élargi ces dernières années le partenariat stratégique à travers l’Accord de libre échange, renforcé la coopération sécuritaire, et intensifié les efforts conjoints pour la promotion de la tolérance et les libertés religieuses.

« Aujourd’hui, nos pays ajoutent un nouveau chapitre dans nos livres d’histoire diplomatique », s’est-il félicité.

Le secrétaire d’Etat a, par ailleurs, tenu à remercier les autorités marocaines pour avoir facilité le rapatriement de 2.700 ressortissants américains via 16 vols depuis le début de la pandémie de coronavirus.

« Nous sommes reconnaissants à nos amis marocains dans cette noble mission », a-t-il indiqué.

L’accord entre Rabat et Washignton relatif à la consolidation des privilèges et de l’immunité diplomatiques a été paraphé par David Fischer, ambassadeur des Etats-Unis à Rabat et M. Anas Khales, ambassadeur, directeur du protocole au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger. Les dispositions de cet accord prévoient que chacune des parties accorde aux fonctionnaires consulaires de l’autre partie, ainsi qu’à leurs familles, les privilèges et l’immunité prévues dans les articles 29 à 36 de la Convention de Vienne concernant les relations diplomatiques.

Dans la même catégorie