APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

49eme réunion du conseil d’administration de la BIDC: la banque a enregistré un bénéfice de 2,7 millions de dollars us en 2015


  28 Avril      22        Economie (21998), Leadership Africain (791),

   

Lomé,  28 avr 2016 -(ATOP) -Le conseil d’administration de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) a tenu sa 49ème réunion le mardi 26 avril à Lomé.

Les travaux ont surtout été marqués par la soumission des projets et l’approbation des comptes. L’exercice 2015 a dégagé un bénéfice de 2,7 millions de dollars US contre 2 millions de dollars US en 2014 selon le nouveau président de la Commission de la CEDEAO, Marcel Alain de Souza qui a participé à cette session présidée par M. Bashir Mamman Ifo, président de la BIDC. Ce bénéfice sera reversé dans les comptes de la banque, a précisé le président de la BIDC.
M. de Souza a félicité le Conseil pour ce résultat. Il a évoqué les problèmes auxquels fait face cette Institution et annoncé ses priorités et urgences. Selon lui, la BIDC est un maillon important pour l’investissement et le développement et il est souhaitable de bâtir une 16ème économie qui sera une union économique et douanière pour faciliter les échanges entre les pays de la CEDEAO.
Il a fait savoir que les échanges actuellement entre ces pays après 41 ans ne représentent que 12% et il est nécessaire de les accroître en développant davantage les infrastructures routières, ferroviaires, aéroportuaires et portuaires puis en faisant en sorte qu’entre les Etats membres, il y ait une interconnexion sur tous les plans afin d’avoir cette 16ème économie.
Le nouveau président de la Commission de la CEDEAO a aussi confié qu’il s’est résolu à soutenir la BIDC en faisant des démarches auprès de certains partenaires comme la Chine, la Corée, et l’Inde ou des pays arabes afin de doter la BIDC de ressources suffisantes pour lui permettre d’assurer les tâches qui lui sont confiées par les pères fondateurs de la CEDEAO.
La BIDC a été créée par les 15 Etats membres de la CEDEAO à savoir le Bénin, le Burkina-Faso, le Cap Vert, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, la Côte-d’Ivoire, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra-Léone et le Togo. Elle a pour mission d’œuvrer au financement des infrastructures indispensables à l’intégration et l’émergence de ces pays.

ATOP/MEK/TM

Dans la même catégorie