MAP L’engagement du Maroc en matière de coopération Sud-Sud est guidé par une Vision Royale clairvoyante plaçant l’élément humain au cœur des préoccupations APS UN LYCÉE À GÉNÉRATION FOOT POUR MIEUX METTRE EN EXERGUE ’’LA DIMENSION ÉDUCATIVE DU SPORT’’ ACP Une délégation de l’U.E reçue par le Président Félix-Antoine Tshisekedi APS MODERNISATION TITRES DE TRANSPORTS : LES PREMIÈRES CARTES GRISES NUMÉRISÉES REMISES À LEURS DÉTENTEURS APS PARIS : UNE SCULPTURE DE BRONZE EN HOMMAGE AU SCULPTEUR OUSMANE SOW APS FEMMES ET SCIENCE : LES DOCTORANTES SÉNÉGALAISES INVITÉES À PARTICIPER AU PROGRAMME L’ORÉAL/UNESCO AIB Burkina : naissance d’un parti pro-Kaboré AIB Burkina : une organisation de la société civile accuse le pouvoir de vouloir sa liquidation AIB Bertrand Traoré incertain, 3 autres joueurs forfaits contre la Mauritanie APS PLAIDOYER POUR UNE RÉFORME DU SECTEUR DE L’HYDRAULIQUE

4ème édition du Forum des fonds souverains des pays membres de la BID: les potentialités du Gabon mises en valeurs


  11 Mai      59        Economie (22856), Evénements (2664), Finance (3735),

   

Libreville, 11 Mai (AGP) – Placée sous le thème « La recherche des voies et moyens pour stimuler et créer une prospérité partagée», la 4ème édition du forum des fonds souverains des pays membres de la Banque islamique de développement (BID), qui s’est  achevée, jeudi à Libreville, a permis au gouvernement gabonais de décliner les potentialités d’investissement dont regorge le Gabon.

Organisé par la Banque islamique de développement et le Fonds gabonais d’investissements stratégique (FGIS), ce forum a réuni, durant 2 jours, les responsables des fonds d’investissements des pays membres de la BID, les experts de la finance islamique, les institutions de développement et plusieurs acteurs publics et privés. Une occasion choisie par le ministre de la Promotion des investissements et des Partenariats publics-privés, Madeleine Berre de présenter les opportunités d’investissement et les atouts du Gabon.

Pendant cette dernière journée les participants ont longuement abordé la question des partenariats publics-privés et les outils mis en place par le gouvernement pour favoriser la croissance économique. Des échanges qui ont permis de présenter les vastes potentialités d’investissements, notamment dans les domaines de l’industrie du bois, de l’énergie ou encore de l’agriculture.

Parmi les outils mis en place par les pouvoirs publics pour favoriser l’investissement, nous pouvons noter l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI-Gabon), le Haut conseil pour l’investissement (HCI), renforcé par l’élaboration d’un cadre juridique dédié spécifiquement aux Partenariats publics-privés (PPP).

«Nous sommes convaincus que les échanges qui ont eu lieu à l’occasion de ce forum vont permettre de dynamiser les relations d’affaires entre les pays membres de la Banque islamique de développement mais aussi et surtout de dynamiser les échanges entre le gouvernement gabonais et la Banque islamique de développement notamment sur la question des PPP, outil de financement que notre pays entend utiliser pour accélérer la diversification de son économie», a indiqué Madeleine Berre.

Ce forum a également été l’occasion d’enrichir d’avantage les relations entre les pays membres et le Gabon notamment grâce à la  signature d’un engagement entre le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) et l’Agence de développement touristique de l’Indonésie. Un accord que le ministre a d’ailleurs appelé au suivi par toutes les parties prenantes. Rendez-vous a donc été donné à l’occasion de la 5eme édition.

FO/FSS

Dans la même catégorie