MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP Organisation de grands événements… Quand l’art devient une tradition marocaine (Média gabonais) MAP Mundialito: Des journalistes africains à la découverte des potentialités sportives et culturelles du Maroc (média gabonais) AIP L’OCI et le complexe mondial Roi Salmane lancent le forum pour la célébration de la langue arabe à Djeddah Noix de cajou : L’Indénié-djuablin et le Gontougo ont réalisé une production annuelle de 68 697 tonnes en 2022 MAP Un média nigérian met en avant la source de l’influence croissante du football au Maroc AIP Les producteurs de noix de cajou sensibilisés à l’amélioration de la qualité de leurs produits ANP Diffa : Les opérateurs économiques de la région, obligés de faire leurs transactions en CFA pour éviter l’éventualité de la Naira AIP Le Conseil café-cacao envisage faire la promotion de la production locale du chocolat MAP Côte d’Ivoire: Une centrale photovoltaïque pour alimenter environ 30.000 foyers en électricité bientôt mise en service

Sup de Co veut assurer la promotion des sciences


  20 Mai      39        Education (958), Technologie (778),

   

Dakar, 20 mai (APS) – Le groupe Supdeco a mis en place un programme dédié exclusivement à la promotion de la science et des métiers d’avenir, répondant ainsi à l’appel du chef de l’Etat, a indiqué, vendredi, son directeur général, Abdoul Aziz Sy.

Il intervenait à l’occasion de la Journée scientifique de l’Ecole scientifique internationale d’excellence (ESIEX), membre du groupe Supdeco Dakar.

Dans cette optique, il a insisté sur « la nécessité pour notre pays et le reste du continent africain de mettre l’accent sur les formations purement scientifique afin de mieux outiller la jeunesse africaine ».

Il dit être convaincu que « c’est en ayant des ingénieurs, des scientifiques, des médecins qu’on peut développer ce pays », signalant que « le pays ne compte que 20% de bacheliers scientifiques chaque année ».

« C’est dans la logique de promouvoir la science que le groupe Supdeco a créé une école pour mettre en valeur les séries scientifiques et s’orienter davantage dans les métiers d’avenir », a-t-il fait valoir.

Le directeur de l’Ecole scientifique internationale d’excellence (ESIEX), Dr Abdoulaye Sarr, a, de son côté, déclaré que « c’est une école nouvellement créée pour inciter les élèves à plus choisir les filières scientifiques et à embarrasser les métiers d’avenir avec une formation de base ».

« L’ESIEX accompagne les élèves dans la pratique du numérique et de l’informatique pour préparer facilement leur insertion dans le monde futur », a-t-il fait remarquer.

Des experts et des universitaires, dont le médecin spécialiste en santé publique, Dr Algaye Ngom, l’ingénieur et président de l’Association pour la promotion de l’astronomie au Sénégal, Maram Kairé et le professeur titulaire de classe exceptionnelle, Mary Teuw Niane, ont intervenu à tour de rôle sur les différents thèmes de la journée de cette journée scientifique.

Venu répondre à cet appel de la promotion des la science, le professeur Mary Teuw Niane a insisté sur « la nécessité de conquérir les sciences afin de réussir en gardant à l’esprit l’importance actuelle du numérique ou du digital qui, selon lui, est un point focal pour le développement ».

« Les mathématiques s’investissent dans l’économie planification, les finances, la gestion, les sciences sociales, la linguistique et même dans le sport, » a expliqué l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur, précisant que ’’la science est à la base des ordinateurs qu’on utilise’’.

’’Les sciences et les technologies émergentes constituent l’avenir de ce 21e siècle et l’appropriation du numérique et son utilisation sont fondamentales pour changer et développer l’Afrique’’, a-t-il fait savoir. »

Dans la même catégorie